Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

7 actions d'E.Leclerc pour réduire l'utilisation de plastiques

|

Dans sa stratégie visant à réduire l'utilisation de plastiques, E.Leclerc mène différentes actions. Elles se concrétisent en 2019 au travers de sept exemples.

Pour réduire l'utilisation de plastiques et les risques de pollution, E.Leclerc mène diverses actions sur ses MDD.
Pour réduire l'utilisation de plastiques et les risques de pollution, E.Leclerc mène diverses actions sur ses MDD.© sablin/123RF

D’ici fin 2022, E.Leclerc veut réduire ses emballages, supprimer ceux qui ne sont pas recyclables et incorporer plus de matière recyclée, de matériaux biosourcés et/ou compostables dans leur fabrication. Ces engagements concernent toutes les marques de l'enseigne. Cette année déjà, plusieurs projets se concrétisent principalement au rayon droguerie, parfumerie, hygiène (DPH) mais aussi aux rayons puériculture, épicerie et boissons. En voici sept exemples.

1. Des lingettes sans plastique

Toutes les lingettes des marques d'E.Leclerc, ne contiennent plus de fibres plastiques. Elles sont désormais constituées de de fibres d'origine végétale certifiées FSC. Cela concerne les marques filles de Marque Repère : Mots d'enfants en puériculture, Bio Naïa et Inell en beauté, Mimosa, Chorys et Doulys en hygiène et Clair et Syphon en entretien de la maison. Cela concerne également les différentes gammes de lingettes de la marque premier prix Eco+ (puréiculture, beauté, entretien de la maison). Les produits vont remplacer peu à peu en rayon les anciennes lingettes d'ici cet été.

2. Des bouteilles de jus de fruit avec 50% de plastique recyclé

A partir de juin 2019, les références les plus importantes des jus de fruits Jafaden de Marque Repère seront conditionnés dans des bouteilles contentant 50% de PET recyclé. Ces références représentent près de la moitié des bouteilles de jus de fruits ambiants de la MDD d'E.Leclerc. Cette action représente une économie de 90 tonnes de plastique vierge par an.

3. Une brosse à dents en bambou

A la rentrée 2019, Dentamyl, la marque d'hygiène bucco-dentaire d'E.Leclerc, commercialisera une brosse à dent dont le manche est fait à partir de bambou et non de plastique. Les poils seront en bioplastique issu du ricin.

4. Des capsules de café allégées en plastique

Au rayon épicerie, Plantation de Marque Repère est en train d'adopter une nouvelle génération de capsules rigides qui contiennent moins de plastique que les anciens modèles. Les capsules vont aussi troquer leur sachet plastique actuel pour une boîte en carton issu de forêts certifiées. Ces actions vont permettre une économie annuelle de 77 tonnes de plastique.

5. Des cotons tiges sans plastique

A partir du mois prochain, de nouveaux cotons tiges Marque Repère et Eco+ vont arriver en rayon. Leur bâtonnet n'est plus fait à partir de plastique mais à partir de papier certifié FSC. Cela va représenter une économie annuelle de 320 tonnes de plastique par an.

6. Des liquides vaisselle dans des flacons en PET 100% recyclé

Depuis janvier, les flacons de liquides vaisselle d'Uni Vert, la marque d'entretien écologique d'E.Leclerc sont uniquement constitués de PET recyclé. A noter qu'au rayon hygiène-beauté, une huile pour le corps Inell sera aussi conditionnée dans un flacon en plastique 100% recyclé.

7. Suppression du plastique des emballages de rasoirs

La partie en plastique des emballages de deux références de rasoirs pour femmes Siliss et de deux rasoirs Carré Homme de Marque Repère va être supprimée à partir de juin 2019. Ceci permettra une réduction de 4,7 tonnes de plastique utilisé par an.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message