7 - Déployer la RFID

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
bornes decathlon paris 19

Début mai, Decathlon décroche l’Award de la meilleure implantation RFID au salon IEEE d’Orlando. Tout a commencé fin 2008, avec une équipe réduite menée par Patrice Ribout, créateur et concepteur du projet jusqu’en 2014. Au départ, des tests sont lancés sur quelques produits dans le magasin Inesis (golf), alors hébergé au Campus Decathlon, à Villeneuve-d’Ascq (59). « Nous avons d’abord créé les protos de lecteurs RFID, en customisant des imprimantes pour encoder les premières étiquettes», se souvient Jean-Marc Lieby, responsable RFID chez Decathlon.

Des essais vite encourageants. Puis, un test grandeur nature est mené dans le magasin de Roncq (59), début 2010. « Pour aller plus vite, Decathlon a cofinancé le lancement de la start-up Embisphere, qui a pu concevoir les premiers lecteurs et scans RFID, en tenant compte de frénos observations sur l’encaissement, l’inventaire et la sécurité», poursuit Jean-Marc Lieby. La vitesse d’exécution impressionne les experts. « C’est un projet de supply chain qui se justifie par le fait que Decathlon est distributeur et concepteur », explique Yves Curtat, CEO de Retail Reload.

Tout s’accélère jusqu’en 2013 avec des tests menés en France, Belgique, Espagne, Italie, Russie, Chine et Brésil. Il est alors décidé de déployer la RFID sur toute la supply chain et dans les pays.

Très vite à l’échelle mondial

Une fois la production d’étiquettes RFID lancée au niveau industriel pour alimenter les sites de fabrication des marques maison et ceux des griffes internationales, Decathlon opère un déploiement mondial en à peine quatre mois, début 2014. Deux ans après, les résultats sont là. La disponibilité des produits en magasins a augmenté de 5%, et l’apport en chiffre d’affaires est estimé à 2%. Quant à la démarque inconnue, elle a baissé, alors que les ventes ont progressé de plus de 10% sur chacun des deux derniers exercices. ?

La date

Avril-juillet 2014 : la RFID est étendue à toute la supply chain dans la trentaine de pays d’implantation de Decathlon.

Le chiffre

+ 2 % : la hausse de CA et + 5% de disponibilité produits en 2015.

L'obstacle

Si 90% de l’assortiment ont adopté la RFID, la taille des étiquettes ne permet pas encore de taguer les plus petits produits.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2418

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA