71% des retailers utilisant l'IA ont créé des emplois… cadres en majorité

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

25% des distributeurs interrogés par le Capgemini Research Institut, basés notamment en France, ont détruit des emplois à cause de ces technologies, qui ne sont pour le moment déployées à grande échelle que dans 1% des entreprises qui se sont lancées dans des projets d'intelligence artificielle.

27507139 - human intelligence fusion
27507139 - human intelligence fusion© msaadrasheed/123RF

Aujourd'hui, l'intelligence artificielle (IA) a contribué à créer des emplois chez 71% des distributeurs qui ont déployé des projets basés sur cet ensemble de technologies, interrogés dans le cadre d'une étude du Capgemini Research Institut dévoilé le 17 décembre. Mais 68% des postes créés sont destinés à des cadres. 25% de ces 400 sociétés affirment que l'IA les a conduits à détruire des emplois. 25 personnes ou moins ont été, pour le moment, licenciées dans ces sociétés.

L'IA pourrait permettre aux distributeurs de réaliser, dans les années à venir 300 milliards de dollars d'économies si elles sont déployées à grande échelle, selon ce document. Sauf que pour l'instant, seules 4 des 400 entreprises étudiées ont déployé ces solutions à dans plusieurs de leurs divisions, alors que 28% d'entre elles se sont lancées dans l'aventure IA, contre 17% en 2017 et 4% en 2016. Les retailers peinent à appliquer ces technologies sur l'ensemble de leur chaîne de valeur car ils sont huit fois plus à se lancer dans des projets IA complexes, mais qui pourront à terme rapporter gros, qu'à se concentrer sur de plus petites applications, faciles à mettre en œuvre et à dupliquer.

36% seulement des retailers ont une feuille de route IA

Autre conséquence de la complexité des projets déployés : les personnes interrogées ne sont plus que 53% à déclarer être dotées en interne des compétences nécessaires à la mise en place de ces projets, contre 78% en 2017. En 2017, huit entreprises sur dix estimaient leurs données correctement structurées pour déployer facilement des solutions IA contre 55 % seulement en 2018. Enfin, alors que 81 % des sociétés déclaraient avoir une feuille de route pour le déploiement de l’IA en 2017, ils ne sont plus que 36 % aujourd’hui.

Les distributeurs qui se sont lancés dans des projets IA sont pour le moment focalisés sur la réduction de leurs coûts (62% des sondés) et l'augmentation de leur ROI (59%). Seuls 10% des retailers interrogés travaillent sur l'amélioration de l'expérience client ou la diminution des différentes sources de frustration des consommateurs. Seuls 26 % des cas d’usage actuels se concentrent sur les opérations. Pourtant, ils font partie des plus rentables en termes de ROI. Le retour sur investissement moyen des projets IA qui visent à améliorer l'efficacité de la logistique est par exemple de 7,9 %, de ceux qui ont pour objectif de repérer le vol à l’étalage de 7,9 % également.

Méthodologie

400 cadres de la distribution, travaillant dans des sociétés qui représentent 23% du chiffre d'affaires du secteur dans le monde, ont été questionnés en août 2018 par le Capgemini Research Institute. Ces retailers sont basés en France, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Chine, en Inde, en Italie, en Espagne, en Suède et aux Pays-Bas. Les auteurs de ce document ont ensuite mené en octobre 20148 une seconde étude plus approfondie ciblant les 250 sociétés (basées dans différents pays) dont le chiffre d’affaires annuel 2017 est le plus élevé.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA