75 millions d'euros de résultat net au Q1 2018 pour l'incubateur Rocket Internet

|

L'entreprise avait annoncé l'année précédente une perte nette de 86 millions d'euros sur la même période. Une amélioration liée à la croissance du chiffre d'affaires et à la baisse des pertes de plusieurs sociétés dont l'incubateur détient des parts.

Rocket Internet
Rocket Internet© Rocket Internet

L'incubateur allemand Rocket Internet, qui finance de nombreuses sociétés e-commerce, enregistre au premier trimestre 2018 un résultat net consolidé de 75 millions d'euros, alors qu'il annonçait une perte nette de 86 millions d'euros sur la même période en 2017. Son chiffre d'affaires consolidé atteint les 10 millions d'euros, indique la société dans un communiqué. Cette amélioration serait liée selon Rocket Internet à la croissance du chiffre d'affaires et à la baisse des pertes enregistrées par plusieurs des sociétés dont l'incubateur détient des parts.

Le spécialiste des kits repas HelloFresh (dont Rocket Internet détient à date 36% des actions) a vu son chiffre d'affaires progresser de 44% sur un an à 296 millions d'euros et a significativement réduit ses pertes, sa marge Ebitda ajustée est passée de -14,4% à -7,3% entre le premier trimestre 2017 et le premier trimestre 2018.

Une seule entreprise rentable

L'e-marchand de mode qui cible les marchés émergeants Global Fashion Group enregistre un chiffre d'affaires net de 237 millions d'euros au Q1 2018, en hausse de 17,6% sur un an à devises constantes. L'activité de l'entreprise n'est, elle non plus, pas encore profitable : elle annonce une marge Ebitda ajustée de -13,6% de janvier à mars 2018.

Le volume d'affaires enregistré par l'e-commerçant africain Jumia est en hausse sur cette période de 70,9% à 151 millions d'euros. Mais l'entreprise est toujours loin d'être rentable : sa marge Ebitda ajustée est passée de -25,5% au Q1 2017 à -23,7% au Q1 2018.

Effondrement du cours en Bourse

Le vendeur de meubles en ligne Home24 annonce un chiffre d'affaires de 85 millions d'euros, en hausse de 25,2% sur un an au premier trimestre 2018. L'entreprise, dont la marge Ebitda ajustée est en hausse de plus de 4 points à -6% avait annoncé le 18 mai 2018 son intention d'entrer en Bourse.

Parmi les entreprises dont les résultats sont communiqués par l'incubateur, une seule est à date rentable : c'est l'e-marchand spécialiste du mobilier de maison Online Home & Living Westwing, qui a vu son chiffre d'affaires croitre de 18.4% à 71 millions d'euros sur un an au Q1 2018. La société annonce son deuxième trimestre consécutif de rentabilité, avec une marge Ebitda ajustée de 1,7%.

Cette absence de rentabilité de la majorité des entreprises détenues par l'incubateur - et dont les résultats sont communiqués au public - explique l'effondrement de la valeur de ses actions en Bourse en 2015, où le cours avait été divisé par plus de trois, et sa relative stabilité depuis.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message