8 000 euros contre une démission : l’offre d’Amazon qui ne fait pas l'unanimité

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

En ce début d'année, l’e-marchand propose à ses salariés qui le souhaitent, une 'prime' de départ pouvait atteindre jusqu’à 8 000 euros, en échange de leur démission.

En 2016,12 employés du groupe ont bénéficié de "The Offer"
En 2016,12 employés du groupe ont bénéficié de "The Offer"

L’affaire faire grand bruit. Comme chaque début d’année depuis deux ans, Amazon propose à ses salariés la possibilité de démissionner contre une indemnisation dont le montant peut atteindre jusqu’à 8 000 euros. « The offer », comme l’a baptisé Amazon, concernerait l’ensemble des pays dans lesquels il opère. Les employés de l’e-commerçant dispose pour cela de quelques jours, du 23 janvier au 5 février. Amazon justifie cette démarche en expliquant que cette ‘prime’ est proposée pour ses salariés qui seraient porteurs d’un projet personnel. L’an passé, 12 employés du groupe en ont bénéficié, et 11 en 2015.

Cette initiative ne fait toutefois pas l’unanimité. Elle a même provoqué l’ire des syndicats qui y voient un plan de départs volontaires déguisé, ou encore une stratégie visant à ses débarrasser de CDI pour les remplacer par des intérimaires. La CGT affirme de son côté que les organisations syndicales auraient voté lundi une motion d’entrave, et décidé de saisir l’inspection du travail. Tandis que la CFDT a demandé  « la tenue d’une réunion extraordinaire afin d’obtenir des réponses précises » sur un tel dispositif. En 2016, L’e-marchand a créé 1 000 emplois en France, notamment en ouvrant un nouveau centre de distribution et deux centres de tri.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA