A 15 mois de son ouverture the West Paris Outlet est commercialisé à 30%

|

Mystère sur les quelques 140 signatures qu’accueillera ce centre de marques de luxe en juin 2013. Il trônera, non loin de Versailles, sur une zone de chalandise de 11 millions d’habitants à 60 mn décrite comme « la meilleure d’Europe ». Son écrin très contemporain n’aura rien à voir avec les « villages » jusqu’ici édifiés.

The WEST Paris Outlet arborera une architecture très contemporaine
The WEST Paris Outlet arborera une architecture très contemporaine

A 15 mois de l’ouverture - en juin 2013 – du centre de marques the West Paris Outlet, son promoteur Bertrand Catteau, président de Catinvest et son commercialisateur-gestionnaire, Franck Verschelle, PDG d’Advantail ont dévoilé tout, ou presque, du grand projet.
C’est avec 140 boutiques à terme et 24 000 m² que ce centre de marques de luxe sis sur la commune de Clayes-sous-Bois, aux portes de Paris et à 10 km de Versailles, compte accueillir 5 à 6 millions de visites par an. Dont 60% issus de la « riche » zone de chalandise rayonnant sur Saint-Germain-en-Laye, Saint-Nom-la-Bretèche, Saint-Cloud, Neuilly-sur-Seine, le Vésinet... Sans oublier Paris et Versailles. Les touristes français et étrangers – venus notamment visiter le Palais de Versailles – constituant les 40% complémentaires. Le centre tirera parti de la proximité du centre commercial de Grand Plaisir drainant 20 millions de clients par an.


Bien éloignée des décors de « villages de carton-pâte » (sic) adoptés par d’autres centres de marques, the West se distinguera par son architecture contemporaine, de style plutôt vaisseau spatial, très ouvert à la lumière et intégrant des  patios végétalisés à ciel ouvert.


Au rang des « premières », les promoteurs ne sont pas avares de superlatifs ! Présentant the West Paris Outlet comme, la première grande création en Ile-de-France depuis 12 ans. Il aura aussi l’originalité d’être le premier centre commercial dont le chauffage des boutiques se fera grâce à la récupération des calories émises par une autre société. A savoir le « voisin d’en face » : le data center du groupe Bull dont le refroidissement génère une eau à 45°C. Avec 14 000 m² de panneaux photovoltaïques installés, le projet s’annonce aussi comme le « premier outlet à énergie positive ».De même, la zone de chalandise de the West - 11 millions d’habitants à 60 mn – est décrite comme la meilleure d’Europe. Et le revenu par habitant estimé à 44 470 € net par an, comme le double de la moyenne nationale. L’investissement de 100 M€ sera intégralement financé sur fonds propres, tient enfin à souligner Bertrand Catteau.


Seul mystère gardé au nom de la confidentialité : le nom des grandes marques accueillies dans cet écrin. On sait qu’elles seront au nombre de 140, dont 80 de type « fashion et premium » (type Adidas, Guess, Puma, G Star, etc), 40 de luxe (type Dior, Yves-Saint-Laurent, Armani, etc) et 20 de griffes de créateurs en boutiques éphémères. Pour 90% d’offre textile, on trouvera 10% d’équipement de la maison, accessoires et déco. Seule confidence... de marques lâchée : à 15 mois de l’ouverture le centre est déjà commercialisé à 30%.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter