Marchés

A 175 ans Knorr vise encore un développement durable

|

La filiale d'origine allemande du groupe Unilever, qui réalise 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans le monde, vise à ce que la totalité des ingrédients utilisés et notamment les herbes déshydratées, soit 100% "durables" et crée un nouveau label qui figurera sur les emballages, le «sunstainability partnership ».

Paul Polman. D'ici 2020, tous les ingrédients de Knorr proviendront de l'agriculture raisonnée
Paul Polman. D'ici 2020, tous les ingrédients de Knorr proviendront de l'agriculture raisonnée

L'événement est sans doute d'importance, puisque Paul Polman, PDG du groupe des produits de grande consommation Unilever, qui réalise 51 milliards d'euros de chiffre d'affaires, le patron de la branche "food", Antoine de Saint Affrique, et la vice-présidente en charge de Knorr, Cathryn Slight, avaient fait le déplacement à Heilbronn en Allemagne pour fêter les 175 ans de la marque Knorr et annoncer à l'occasion une nouvelle étape dans le programme de développement durable de la marque, avec le lancement d'un label doté d'un logo "sunstainability partnership" – pour un partenariat durable - qui va petit à petit apparaître au dos des emballages Knorr.

Pourquoi Heilbronn, cette ville du centre de l'Allemagne? Tout simplement parce qu'il s'agit du berceau de l'entreprise née en 1938, qui réalise aujourd’hui 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires et figure à la première place des marques dans le portefeuille Unilever. La marque est en effet  présente dans 87 pays, elle a obtenu l''an dernier 4% de croissance en valeur, sur un marché alimentaire plutôt atone. "Alors que nous sommes de plus en plus soumis au court terme, il peut paraître surprenant qu'une marque fête ses 175 ans, a déclaré Paul Polman. Et elle détient de bonnes position pour le futur : il se vend 18 milliards d'unités de bouillon cube par an, soit 500 unités par seconde, dans le monde". Au rythme d'une centaine de nouvelles recettes de cubes, soupes déshydratées ou en briques, sauces, plats cuisinés (aux Etats-Unis) par an, Knorr peut doubler son chiffre d'affaires d'ici 2020, espère Paul Polman.

Et le développement durable, tarte à la crème de toutes les entreprises, y compris multinationales? C'est avec une foi de pèlerin que le CEO du groupe britannique en défend la nécessité. «Nous devons changer de modèle, la production responsable est une obligation, les producteurs le souhaitent et veulent être fiers de leur production, et le consommateur exige une plus grande sécurité alimentaire et le respect de l'environnement. Les entreprises comme Unilever ont la taille et l'influence pour agira indiqué Paul Polman. "Compte tenu de l'importance des légumes et des herbes présentes dans la fabrication des produits Knorr, la marque a fait de l'agriculture durable une priorité stratégique", a ajouté Antoine de Saint Affrique.

A l'appui de cette démarche, Unilever a présenté son partenariat avec la famille Schiele, qui produit pour Knorr chaque année, sur 600 hectares,  plusieurs tonnes de persil, de basilic, d'épinards, de ciboulette, d'estragon, d'oignons ou d'aneth, avec un cahier des charges trés poussé sur la gestion de l'eau, des déchets organiques, et jusqu’à la protection des abeilles. "La volonté de Knorr en matière de développement durable rejoint la nôtre, nous voulons aussi tenir compte des générations futures" indiquait Mélanie Schiele, responsable de l'exploitation auprès de son père et d'une cinquantaine de salariés. Aujourd'hui,  60 % des ingrédients présents dans la marque Knorr, sont issus de l'agriculture raisonnée. D'ici 2020, la marque vise 100%...

Bien sûr, la stratégie développement durable ne sera pas suffisante pour permettre à Unilever de croitre, mais la responsabilité sociale semble être un enjeu majeur pour l’entreprise, alors que les ressources mondiales diminuent. Knorr ne représente que 8 % du CA total du groupe et fait partie de la branche «food» qui pèse 14 milliards d’euros annuels, mais qui peine à croître en raison de la crise en Europe. Du coup, la croissance «durable» de la marque n’en est que plus remarquée.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter