A Annecy, les Galeries Lafayette se couvrent d’une terrasse végétalisée

Les Galeries Lafayette d’Annecy ont inauguré jeudi 22 juin 2017 un potager sur le toit, baptisé "Les Jardins perchés du Parmelan". La production, destinée au grand public, valorisera les circuits courts. Il s'agit du 3e magasin du groupe Groupe Galeries Lafayette à miser sur ce concept d'agriculture urbaine.

Cette terrasse située sur le toit Galeries Lafayette Annecy couvre une surface de 600 m².
Cette terrasse située sur le toit Galeries Lafayette Annecy couvre une surface de 600 m².© LSA

Après Paris, Annecy ! C’est dans cette très belle ville savoyarde que les Galeries Lafayette ont inauguré jeudi 22 juin 2016 une terrasse végétalisée en présence de Valérie Duclos, directrice du magasin, Tony Gilles, ?Directeur opérationnel des ventes et quelques élus locaux comme Frédérique Lardet, tout juste élue députée de la 2e circonscription de Haute-Savoie. Cédric Mouthon, ancien candidat de Masterchef et Yohan Hubert, patron de Sous les Fraises et concepteur du projet, étaient également de la partie afin d’expliquer cette démarche.

"Aujourd’hui, cet espace répond à deux enjeux de notre société : un modèle agricole en bout de souffle, et une urbanité qui doit composer avec un densité de population qui ne cesse d’augmenter", a précisé Yohan Hubert. D’où l’idée de "faire venir la campagne en ville", et proposer des produits sains et bons, sans pesticides ni herbicides. Pour Tony Gilles, ce nouvel espace, baptisé "Les Jardins perchés du Parmelan", incarne "l’engagement du magasin d’agir de manière plus responsable". Comme à Paris, c’est à travers un potager hors sol et vertical que les cultures prennent place, sur un espace dédié de 600 m². Plantées il y a deux mois et bientôt récoltées, les cultures (fruitss, fleurs et plantes aromatiques, légumes…) seront travaillées par des grands noms locaux de la restauration. Le houblon sera confié à brasseur de bière annécien puis commercialisé. "Il s’agit d’une véritable exploitation maraîchère", poursuit Yohan Hubert. En tout, ce sont 11 000 plantes qui poussent sur ce toit. Deux ruches alternatives, conçues par l'apiculteur Patrick Drajnudel, sont également installées.

Carrefour et Unibail-Rodamco s'y mettent

Premier potager en permaculture implanté en région Auvergne Rhône-Alpes, c’est en revanche le 3e essai pour les Galeries Lafayette, entrepris une première fois au grand magasin du boulevard Haussmann, et suivi par le BHV Marais, il y a quelques mois. Le groupe, qui met l’accent sur la politique RSE, précise que l’entretien du jardin sera assuré à la fois par des bénévoles seniors et des employés du magasin via un mécénat de compétences. Les eaux de pluie et les eaux grises sont traitées afin de répondre aux besoins des plantes. Ce n’est par ailleurs par le seul grand nom du retail à s’intéresser aux toits végétalisés. Carrefour a ainsi présenté son premier potager perché à Villiers-en-Bière, tandis qu’Unibail-Rodamco s’apprête à inaugurer le toit végétalisé de So Ouest, son centre commercial de Levallois-Perret, également conu par la start-up Sous les Fraises.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter