À Cognac, l’Intermarché met le vin en majesté

|

Depuis 2011, ce supermarché dispose d’une cave, véritable écrin pour les grands vins, animée par un caviste qui fait profiter les clients de son expertise. Un duo gagnant, car le chiffre d’affaires du rayon vins est sensiblement supérieur à la moyenne nationale.

Quand Alexandre Ricard, PDG de Pernod Ricard, est venu déjeuner avec quelques clients chez Martell, le traiteur de cette maison de cognac a mis les petits plats dans les grands. Et, pour le vin, il s’est adressé au caviste de l’Intermarché de Cognac : « Tu peux me trouver un rhône blanc d’exception ? » Alexandre Ricard a dégusté ce jour-là un châteauneuf-du-pape de la famille Perrin. Le genre de nectar que l’on ne trouve pas souvent dans la grande distribution… mais à l’Intermarché de Cognac, c’est possible. Nous sommes dans le magasin de Daniel Travini, 48 ans, adhérent du Groupement en charge de la filière vin depuis un peu plus d’un an. Quand il a remodelé son magasin, il a sacrifié le non-alimentaire pour privilégier des viandes labellisées au rayon boucherie, des poissons de la Cotinière (la criée de l’île d’Oléron) à la poissonnerie et, bientôt, une cave d’affinage pour les fromages. « Or qui dit bonne chère, dit bon vin », ajoute Daniel Travini, propriétaire de ce magasin depuis 2008.

Un magasin dans le magasin

En 2011, il installe une petite cave de 35 m2 à côté du rayon traditionnel. Le sol est parqueté, les murs sont noirs et les meubles en bois peint, spécialement conçus pour recevoir les vins les plus chics. Des leds basse tension éclairent le tout. Une porte à ouverture automatique permet à cette cave de maintenir la température entre 14 et 16?°C. En bref, voilà un magasin dans le magasin, où tout est conçu pour garder le vin dans de bonnes conditions.

Cet écrin est habité par Bertrand Daniel, le caviste. « Il m’a bluffé par ses connaissances œnologiques », se souvient l’adhérent. Une jolie cave et un caviste passionné : le duo gagnant. « Quand le rayon vins pèse en moyenne 4,5% du chiffre d’affaires alimentaire d’un magasin. Ici, c’est 6,5% », affirme Daniel Travini qui, l’an dernier, a triplé la surface de sa cave. Mais l’ambiance est restée la même, quasi religieuse quand les clients sont peu nombreux, beaucoup plus chaleureuse aux heures d’affluence ou lors des événements. « Chaque semaine, nous proposons une dégustation avec une sélection de vins que nous mettons en scène à l’entrée de la cave », précise le caviste.

Richesse de l’offre

Cette semaine, c’est au tour des terres salées, un étonnant vin du Languedoc-Roussillon élaboré par Christophe Barbier. Un client passe, met trois bouteilles dans son chariot : « Excellent rapport qualité/prix ! », lance-t-il avant d’aller jeter un œil sur les autres nectars et les très grands crus (Opus One, Château Monrose, Château d’Yquem, etc.). Un pan de mur est consacré aux spiritueux d’exception : whiskys écossais ou japonais, gin à la fleur de vigne (G’Vine de la société cognaçaise EWG Spirits & Wines), calvados et, bien sûr, les meilleurs cognacs de la région. Côté champagnes : Bollinger, Taittinger, Ruinart, Philipponnat… Rares sont les grandes signatures absentes.

Parmi les temps forts de l’année, les foires aux vins et leurs avant-premières. « Lors de celle de septembre, nous avons ouvert 70?vins et 180 clients se sont déplacés pour l’avant-première. Pas mal, pour un supermarché, non ? » se réjouit Bertrand Daniel, qui voit dans ce chiffre le signe de la notoriété croissante de sa cave.

Négociants bordelais et autres viticulteurs prestigieux­ – qui ont pourtant tendance à privilégier les hypermarchés face aux supermarchés pour de tels événements –, sont prêts à venir animer ce magasin. Il faut dire qu’il génère des ventes importantes : la foire aux vins représente à elle seule 15% du chiffre d’affaires annuel du rayon vins, contre 10% en moyenne…

« La clé, c’est la richesse de l’offre », affirment les deux hommes, qui ne manquent jamais l’occasion de partir visiter vignes et salons pour y dénicher quelques perles rares. Pour que leurs clients, en guise de bonjour, continuent de leur demander : « Alors , qu’est-ce que tu as de sympa en ce moment ? ».

Un caviste à demeure 

Bertrand Daniel, 43 ans, conseille les clients de cet Intermarché depuis 2011. Il s’occupe aussi des achats de vins et de spiritueux, en complément de la gamme proposée par le groupement.

Un adhérent gourmet 

Daniel Travini, également chef de filière vin du Groupement des Mousquetaires, a repris ce magasin en 2008. Il a tout misé sur le vin et l’alimentaire, avec une offre qualitative à la coupe.

La tour de la semaine 

Pour animer la cave, les vins du moment sont mis en scène sous forme de tour. Ils sont à déguster en fin de semaine. Ici, une sélection de vins du Languedoc et du Pays d’Oc.

Grands formats 

« Nos clients apprécient notre offre de magnums et de jéroboams (3 litres), pour offrir ou à déboucher lors d’une grande occasion », assure Daniel Travini, qui consacre un pan de mur à ces bouteilles d’exception.

Découverte 

La cave est organisée telle une promenade dans les vignobles : balade dans le Médoc, en Alsace, dans la Vallée du Rhône… Bientôt, des cartes viendront compléter cette organisation.

Spiritueux et champagnes 

Une centaine de spiritueux originaux et d’exception, presque autant de champagnes : au fil des années, ce magasin a constitué une collection digne d’un caviste. Daniel Travini compte la compléter en étoffant l’offre de rhums et de whiskys.

Le point de vente en chiffres

  • 2 850 m2
  • 75 salariés

La cave

  • 90 m2
  • Entre 700 et 800 références
  • 170 bourgognes
  • 100 grands crus
  • 100 spiritueux
  • 60 champagnes

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1HSB2015

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message