À Nice, Auchan la Trinité s'offre une renaissance

|

« Nous avons investi ici autant que pour la construction d'un hyper en Russie, soit 40 millions d'euros. Cela montre notre volonté de refaire du magasin de la Trinité un lieu de vie et de plaisir pour l'agglomération niçoise. » Arnaud Mulliez, président d'Auchan, a inauguré le 13 décembre, un centre commercial entièrement rénové de 18 400 m2, installé aux portes de Nice.

Ce chantier était à l'étude depuis plus de dix ans, en raison des contraintes topographiques de cet hyper encastré dans une colline. Gagnant 3 000 m2, sa surface de vente atteint désormais 12 600 m2. La galerie commerciale s'accroît de 37 à 42 boutiques (3 634 m2 au total), plus un Décathlon (1 900 m2). La capacité du parking a été portée à 2 100 places, et le centre commercial est équipé d'une nouvelle station-service (14 postes de ravitaillement). L'effectif global gagne près de 150 emplois, dépassant à présent les 1 000 salariés.

Une esthétique digne d'un grand magasin

Avec 9 000 à 14 000 clients par jour, l'hypermarché réalise le meilleur panier moyen de l'enseigne au niveau national, pour une zone de chalandise estimée à 230 000 ménages, de Nice à Menton en passant par Monaco.

Au-delà de ses mètres carrés neufs, le magasin innove avec son étage de 2 500 m2 consacré à la hifi-vidéo, la librairie et l'électroménager, dont l'esthétique est digne d'un grand magasin. Le rez-de-chaussée accueille des espaces nouveaux : la parapharmacie (5 000 références) avec pharmaciens, et un rayon optique, avec des lunettes à prix discount. L'hyper ménage une allée bio santé (4 000 références), de même qu'une zone self-discount.

La Trinité est le deuxième hyper de l'enseigne proposant deux postes de self-scanning - avec pistolet optique à manier par le client -, grâce auquel « nous espérons séduire 2 000 personnes par jour. Il propose aussi deux « caisses minute » où les clients passent eux-mêmes les produits devant un lecteur optique. Au programme des créations futures, « nous ouvrirons une agence de voyages en février », conclut Bruno Clément, le directeur. Autre gage de succès : d'ici à deux ou trois ans, l'hyper sera relié au centre de Nice par la prolongation de la ligne 1 du tramway neuf.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2025

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres