A Noël, vol à l'étalage et fraude coûteront 998 millions d'euros aux distributeurs

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Vol à l'étalage

La rédaction vous conseille

C'est Checkpoint Systems, l'un des leaders mondiaux de solution de gestion de la démarque inconnue, qui l'affirme : les distributeurs français devraient perdre 998 millions d'euros à cause du vol à l'étalage (540 millions), du vol du personnel (369 millions) et des fournisseurs (88 millions d'euros). Ce qui donne une augmentation de 4,6% par rapport à la même période de l'année dernière.

"Le vol en magasins à la période de Noël représente une taxe équivalente à 37,05 euros par foyer français", a calculé Checkpoint Systems. L'étude dresse le top 10 des articles les plus convoités : les spiritueux, les vêtements et accessoires de mode, les jouets, les coffrets de parfums et soins de beauté, les produits électroniques (smartphones et tablettes), les produits de toilette pour hommes, les coffrets DVD et consoles de jeu, les décorations et produits alimentaires de Noël, les montres et bijoux, les chocolats et confiseries.

Au total, le montant de la fraude devrait atteindre 5,9 milliards d'euros en Europe et 7 milliards aux Etats-Unis.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA