À quoi pourrait ressembler le panier anti-inflation?

Le gouvernement planche sur un panier anti-inflation. Voici quelques premiers éléments.

Partager
À quoi pourrait ressembler le panier anti-inflation?
Un minimum de 20 produits avec des prix bloqués pendant au moins une semaine

La ministre déléguée au Commerce, Olivia Grégoire, semble y tenir. Il sera bel et bien proposé à la grande distribution de constituer un panier anti-inflation. Celui-ci sera en grande partie basée sur ce qui a été fait en Grèce. A la grande différence cependant, qu’il ne sera pas obligatoire pour les enseignes de participer à cette opération. Il s’agirait d'une sélection d'un minimum de 20 produits (yaourts, pâtes...) dont la liste n'est pas encore établie. Ensuite, selon nos informations, il reviendrait à chaque commerçant de décider la référence qu'il compte choisir. Autrement dit, le yaourt en question pourrait être une marque nationale, une MDD et même un premier prix. Quant aux prix, ils devraient être fixes pendant au moins une semaine et aucune « négociation commerciale supplémentaire » serait faîte auprès des fournisseurs.

Vers une opération début mars

Afin de faciliter le choix des consommateurs, les paniers constitués seraient affichés sur le site internet de l’enseigne, à l’entrée du magasin et dans les rayons. Le gouvernement pense ainsi aiguiser la concurrence pour limiter l’inflation sur les produits concernés tout en sachant qu’il n’est pas possible de vendre à perte et que la loi Egalim 1 avec le SRP + 10 doit être respectée. Quant à l’idée de vouloir inciter à acheter un panier complet, elle bute sur la vente liée qui est une infraction.

Selon nos informations, le souhait du ministère serait de lancer cette opération début mars 2023, notamment pour aider les Français alors que les négociations commerciales seront "logiquement" terminées et que des hausses de prix sont prévisibles. Il reste à savoir si tous les distributeurs accepteront de jouer le jeu. Ces mêmes distributeurs étant «quelque peu» courroucés contre la proposition de loi Descrozaille et plus précisément contre l’article 3 portant sur les tarifs.

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

Harry Hope

Comptable Senior Experimenté (H/F)

Harry Hope - 29/01/2023 - CDI - Thionville

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Les réseaux de Franchises à suivre

ESSENTIEL & DOMICILE

ESSENTIEL & DOMICILE

Une autre vision des services à la personne

+ 2600 franchises référencées

Tout voir
Proposé par
Toute la Franchise

ARTICLES LES PLUS LUS