À Rosny-sous-Bois, Domus met Saturn dans son moteur

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

ÉQUIPEMENT COMMERCIAL - Le centre commercial d'équipement de la maison s'offre une locomotive de poids. L'enseigne d'électrodomestique y ouvrira l'un de ses plus grands magasins d'Europe cet automne.

Le paquebot de l'équipement de la maison a enfin trouvé sa vitesse de croisière. Pour son troisième anniversaire, le centre commercial Domus, en Seine-Saint-Denis, s'offre le carburant qui lui manquait : une locomotive pour sa « proue », la pointe est du mail, qui restait désespérément vide depuis son ouverture le 22 mars 2006. Et une locomotive puissante : cet automne, Saturn ouvrira un magasin géant de 12 000 m2 de surface vente sur trois niveaux (deux fois plus que le plus grand magasin de France !). Ce sera le navire amiral de l'enseigne allemande d'électromestique en France, et son deuxième plus grand magasin d'Europe, après les 18 000 m2 du magasin de Hambourg.

Coprésident d'Accessite (la société gestionnaire du centre), Maxime Péribère n'y va pas par quatre chemins : « L'arrivée de Saturn devrait sérieusement développer la fréquentation de Domus. De 3 millions de visiteurs en 2008, elle pourrait passer à 5 millions en 2010. »

En effet, les enquêtes de clientèle ont montré que le centre commercial manquait d'une offre en électrodomestique, « offre qui conditionne de plus en plus l'organisation des pièces à vivre », commente Maxime Péribère. Accessoirement, la présence d'une locomotive telle que Saturn devrait rééquilibrer les flux de chalands, qui ont encore un peu trop tendance à se concentrer dans la « poupe » du navire, côté Alinéa et Truffaut, les autres locomotives.

Gourous et coaching

Si l'enseigne Saturn a décidé, après un an de négociations, de reprendre le local initialement réservé par le BHV - qui a arrêté son développement entre-temps -, c'est parce que Domus a conquis une certaine légitimité sur le marché de l'aménagement de la maison et de la décoration. Sa notoriété assistée est passée de 28 % en 2007 à 45 % en 2008, et 55 % des 700 Franciliens interrogés par Scenarri Research savent que ce centre commercial est entièrement consacré à l'équipement du foyer.

C'est le fruit d'une stratégie marketing particulièrement bien pensée, reposant essentiellement sur deux axes : des partenariats avec des grands noms du design et de la déco, comme Vincent Grégoire, directeur du pôle art de vivre du bureau de style Nelly Rodi, et Gérard Laizé, directeur général du VIA, qui donnent une image très mode au centre. Et un programme d'animations et de séances de « coaching déco » qui surfent sur une tendance plébiscitée par les consommateurs. Vu le succès remporté par les émissions et les magazines de décoration, Domus est clairement dans l'air du temps...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2076

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA