Abbas Bendali, directeur du cabinet d'études ethniques Solis

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

« La consommation halal intègre des populations de plus en plus diverses »

LSA - Vous finalisez l'étude Horizons portant sur les habitudes de consommation des populations issues de l'immigration récente.

Abbas Bendali - Soit 5,5 millions de personnes d'origine maghrébine, turque, d'Afrique sub-saharienne ou des Dom, représentant 9 % de la population en France. Et sur lesquelles les acteurs de la grande consommation ne disposent d'aucune donnée. Le premier pan de l'étude ressort de l'interview de 1 205 consommateurs maghrébins et africains en février-mars.

LSA - Vous voyez dans le marché halal un relais de croissance en période de crise.

A. B. - Il est loin d'intéresser les seuls originaires du Maghreb achetant à plus de 90 % ! 55 % des personnes d'origine africaine consomment également halal - dont des non-musulmans -, de même que des Français de souche, par intérêt économique. En plus, le rayon s'étoffe avec, au-delà de la viande (97 % des achats), des offres en charcuterie, plats cuisinés ou surgelés, et de la confiserie. Le tout boosté par la demande des « diversity baby-boomers » arrivant à l'âge adulte. Quand on sait que 95 % des Maghrébins déclarent s'approvisionner en boucheries musulmanes, et seulement 43 % en grande distribution, on mesure l'opportunité que représente ce marché estimé à 4 Mrds E, hors restauration !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2087

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA