Abilio Diniz : Casino « va devoir négocier »

Entre Casino et son associé brésilien, le torchon brîle plus que jamais. Ce matin, Abilio Diniz a donné une nouvelle interview incendiaire où Jean-Charles Naouri est prié de "remettre les pieds sur terre".

Dans une interview parue le 7 juillet dans le journal économique brésilien Valor Economico, Abilio Diniz, le patron de Pão de Açucar, assure vouloir des explications sur le comportement de son associé Casino, farouchement opposé à sa fusion avec Carrefour Brésil. Si Jean-Charles Naouri veut s’opposer à ce projet, il « va devoir négocier », assure Abilio Diniz, l’invitant au passage à « remettre les pieds sur terre ».
Abilio Diniz espère également que le groupe français ne sera pas « irrationnel et irresponsable au point de ne pas aider à trouver une solution ». Il en profite au passage pour se plaindre du comportement de Jean-Charles Naouri qui « ne cherche pas à négocier ». « [Jean-Charles Naouri] doit s’asseoir et m’expliquer où est-ce qu’il perd de l’argent dans cette affaire » a-t-il ajouté en référence à la déclaration de ce dernier qui comparait hier le projet de fusion à une « expropriation ».
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter