Achats : Lidl converti au « made in France »...

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Le siège actuel de Lidl, à Strasbourg.
Le siège actuel de Lidl, à Strasbourg.© FREDERIC MAIGROT/REA

Le numéro un du hard-discount en France, l'allemand Lidl, souhaite implanter son siège opérationnel en région parisienne en y regroupant les services achats. Le siège actuel de Strasbourg sera dédié aux fonctions administratives de back office et de support.

Le nombre de salariés sur ces deux sites « augmentera d'au moins 200 personnes dans les deux ans », assure l'enseigne, pour qui cette organisation vise à développer les achats auprès des fournisseurs français. En jeu : un projet dénommé « made in France » qui doit permettre à Lidl « d'accroître les exportations de produits français vendus dans leautres pays ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2254

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA