Acquisition : Carrefour proche de la reprise de l'argentin Eki

|

 

Dans son édition du vendredi 1er juin, le quotidien local La Nacion indique que la justice argentine a entériné la vente de la chaîne de supérettes et supermarchés de discount Eki, en redressement judiciaire, au groupe Carrefour. Le français reprendrait les 120 magasins et 2 300 employés de cette enseigne de proximité positionnée sur le même créneau que Dia (dont Carrefour s'est séparé l'an dernier via un spin off) pour un peu plus de 54 M €, dette comprise. Le journal précise que le groupe compte rapidement transformer les magasins en Carrefour Express ou Carrefour Market.

Si la nouvelle, que le groupe ne commente pas, se confirme, cette acquisition serait la première de l'ère Georges Plassat et aurait une portée très symbolique. Les observateurs attendaient en effet que le nouveau PDG de Carrefour taille dans le portefeuille des 33 pays où le groupe est présent (17 sous forme intégrée), ce dernier montre au contraire qu'il n'est pas près de renoncer à certaines positions clés. Notamment son leadership en Argentine, chèrement acquis via des fusions successives avec Continente et Norte.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2231

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres