Actimel toujours sans allégation

Entre Danone et l'Efsa, l'autorité européenne de sécurité alimentaire chargée du dossier des allégations santé, les tensions ne s'apaisent pas. En rejetant la demande d'allégation d'Actimel concernant « la réduction du risque de diarrhées chez des personnes âgées sous traitement antibiotique en milieu hospitalier », les sages ont fâché la multinationale. « Danone conteste cette opinion qui entre en contradiction avec les résultats d'un ensemble d'études cliniques », a déclaré Emmanuel Faber, directeur général délégué. Pour le groupe, ayant par crainte d'un refus déjà retiré ses autres demandes d'allégations pour Actimel et Activia, le rejet de cette allégation n'augure rien de bon.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2163

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous