Activision Blizzard, nouveau numéro un du jeu vidéo

|

BRÈVESEn annonçant la fusion de sa branche jeux - Vivendi Games - avec le numéro deux mondial du secteur, Activision, Vivendi frappe fort. Avec un chiffre d'affaires estimé de 2,6 Mrds€, le nouvel ensemble va détrôner l'éternel leader mondial, Electronic Arts.


Le montage financier de l'opération est assez compliqué car organisé en plusieurs temps. Vivendi Games va être fusionné avec une filiale du californien Activision et, parallèlement, le groupe français achètera une partie du capital d'Activision, pour détenir 52 % de la structure commune nouvellement créée, Activision Blizzard (Blizzard étant le nom du studio de développement le plus réputé de Vivendi). Nouvel ensemble qui lancera par la suite une OPA sur ses propres actions, avec une répartition déjà prévue qui devrait amener Vivendi à contrôler, finalement, 68 % de la société. Le futur Conseil d'administration regroupera d'ailleurs six membres nommés par Vivendi sur un total de onze.

La nouvelle société possède quelques atouts majeurs dans son jeu, à commencer par deux des jeux ayant réalisé les plus beaux lancements de ces derniers mois : World of Warcraft côté Vivendi, et Guitard Hero chez Activision. Sans oublier Crash Bandicoot ou Spyro chez le français, mais aussi Call of Duty, Tony Hawk et des licences poids lourd comme Spider-man ou Shrek pour l'américain.

La balle est désormais dans le camp d'Electronic Arts, qui ne va sans doute pas apprécier d'avoir perdu son titre de numéro un mondial du secteur. Logiquement, l'éditeur américain devrait recommencer à regarder sérieusement du côté du français Ubisoft, dans lequel il a pris une participation depuis plusieurs années déjà. Une prise de contrôle - ou en tout cas une offensive en règle - paraît plus que probable. Et que cette deuxième opération aie lieu ou pas, les deux géants du jeu creusent un écart impressionnant avec leurs challengers - THQ, Take2 ou les éditeurs japonais Sega, Konami, Capcom... - dont aucun n'atteint le milliard d'euros de chiffre d'affaires.

O.M.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter