Adeo en plein essor

|

Présent dans treize pays, le groupe s'impose comme le leader européen de l'équipement de la maison avec 14,9 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

adeo

« J'attache plus d'importance à la manière dont se construit un résultat, car c'est porteur d'avenir, qu'au résultat en lui-même, car c'est déjà du passé ! » Voilà comment Damien Deleplanque, directeur général d'Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom...), a expliqué les performances du groupe en 2012 affichant une croissance de 8,2% de son chiffre d'affaires à 14,9 Mrds € (910 M € de cash-flow). Peu habitué aux conférences de presse, il s'est tout de même félicité du leadership européen, ravi à Kingfisher, « même si ce n'est pas le plus important pour nos clients ».

Les chiffres

  • 14,9 Mrds € de CA 2012 (+ 8,2%)
  • 910 M € de cash-flow - 73 000 collaborateurs
  • 540 magasins intégrés : 330 Leroy Merlin (116 en France), 65 Bricocenter (+ 29 franchisés), 52 Bricoman et Bricomart, 61 Aki, 20 Weldom (+ 226 franchises), 7 Zôdio, 2 Kbane, 2 Homes-up.com et 1 DomPro (+ 120 adhérents)

Source : Groupe Adeo

Territoires dynamiques

Sans détailler les résultats des 13 enseignes, le directeur général a souligné l'activité contrastée selon les pays. L'Italie (119 magasins intégrés dont 47 Leroy Merlin), la Russie (22 Leroy Merlin) et le Brésil (29 Leroy Merlin) s'affirmant comme les plus dynamiques, au contraire de l'Espagne (97 points de vente dont 54 Leroy Merlin) ou du Portugal (35 magasins dont 9 Leroy Merlin). Ou encore de la Chine, où le groupe compte un seul Leroy Merlin et le site internet homes-up.com.

Au total, toutes enseignes confondues et dans les 13 pays où il est présent, le groupe a ouvert 27 magasins en 2012. Et cette année, il prévoit 25 ouvertures rien que pour l'enseigne Leroy Merlin. À noter qu'Adeo, présent à l'étranger depuis 1989, y réalise 60% de ses ventes avec 362 de ses 540 magasins intégrés.

En France, marché mature et en recul de 0,15% dans le secteur du bricolage l'an dernier, Leroy Merlin réalise un chiffre d'affaires de 5,49 Mrds €, en progression de 4,3%, pour une part de marché estimée à 30%.

Enfin, concernant l'e-commerce, Damien Deleplanque a reconnu qu'en France le site Leroy Merlin était un portail relationnel, certes très fréquenté (115 millions de visiteurs annuels), mais avec un chiffre d'affaires limité à 5,4 M €. « L'important est que 95% de nos clients le consultent avant d'acheter en magasin », remarque-t-il. Quant aux synergies attendues suite au rachat, ces deux dernières années, des sites delamaison.fr, deco-smart.com et lightonline.fr, l'objectif est de laisser leur autonomie à ces enseignes qui sont devenues « avant tout, les nouvelles clientes du groupe ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2266

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous