Marchés

Adidas lance l'usine du futur

|

La marque de sport Adidas vient d'ouvrir en Allemagne, à Ansbach, une usine baptisée "Speedfactory". Comme son nom l'indique, il s'agira de fabriquer les produits de plus en plus vite, en cinq semaines au lieu parfois de deux ans.

Livrer une paire de baskets en cinq semaines, ce sera désormais possible grâce à cette usine entièrement automatisée.
Livrer une paire de baskets en cinq semaines, ce sera désormais possible grâce à cette usine entièrement automatisée.

Cette fois, ce ne sont pas les magasins qui se rapprochent des consommateurs, mais les usines. Enfin, presque. C'est en tout cas le défi que s'est lancé Adidas en inaugurant une "Speedfactory". Sur le modèle des Zara ou H&M, Adidas se targue de pouvoir faire une chaussure en cinq semaines pour son client, là où il fallait avant quasiment deux ans. "Nous allons pouvoir nous rapprocher des consommateurs grâce à cette usine entièrement automatisée", déclare Herbert Hainer, le CEO d'Adidas.

Unités de production mobiles

Logiquement basée sur ses terres d'origine, en Allemagne, à Ansbach, la "Speedfactory" sortira 500 paires de baskets avant mi-2016. "Cela va nous permettre d'être plus réactifs, commente un porte-parole de la marque de sport. Aujourd'hui, il peut s'écouler deux ans entre la fabrication d'une chaussure et son arrivée auprès du destinataire final. Pour nos best, le délai sera raccourci à cinq semaines". Ces unités de production mobiles sont conçues pour tenir dans un camion 38 tonnes, toujours plus près des consommateurs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter