Marchés

Adidas persiste dans le football

|

Dans le portefeuille d’Adidas, le football n’est pas près d’aller sur le banc de touche.

Adidas Tango 12

La part des ventes du géant sportif Adidas dans le ballon rond a beau décliner, il n’en reste pas moins le domaine de prédilection de la société allemande. C’est en tout cas ce que veut réaffirmer son PDG.

« Je suppose qu'environ un achat sur trois (d'un produit Adidas) est lié au football », a dit M. Hainer, le PDG de la firme, jeudi à Varsovie. « Nous faisons beaucoup de chiffre d'affaires dans des domaines qui ne sont pas du football, mais grâce au football ».

« Le marché du football est déjà très mûr », a concédé le dirigeant. Et la part de ce sport dans le chiffre d’affaire du groupe s’érode. Sur les 15 milliards d’euros de CA prévu cette année, le ballon rond devrait représenter 1,6 milliards d’euros. Soit plus de 10%. Un chiffre record qui devrait profiter de la coupe d’Europe des nations.

Mais depuis deux ans, le chiffre d’affaires général du groupe a progressé deux fois moins vite que celui issu du foot.

En réalité, pour Adidas, la croissance la plus dynamique provient des autres activités. La randonnée par exemple, le basketball, le "running" ou encore le golf, dans lequel il s'est développé à coup d'acquisitions. Mais toutes ces disciplines « sont moins spectaculaires que le foot, moins présentes dans les médias », reconnait M. Hainer.

Ainsi, le groupe se construit une renommée grâce au foot, pour vendre des produits d’autres sports.

Le football comme outil marketing, est-ce bien nouveau ?

 

Une publicité allemande de la marque

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter