Marchés

Adidas porte plainte contre deux anciens dirigeants de Reebok India pour malversations

|
2909_Adidas_100

La rédaction vous conseille

La filiale du fabricant d'articles de sport Adidas, Reebok India, a porté plainte, ce mercredi 23 mai, devant la police, contre deux anciens responsables de ses activités en Inde: Subhinder Singh Prem et Vishnu Bhagat. Elle les accuse de malversations pour un montant de 8,7 milliards de roupies (119,78 millions d'euros).

Les deux ex-employés sont soupçonnés d'avoir falsifié des comptes, volé des marchandises et créé un réseau fantôme de distributeurs en Inde. Dans l’unique but de siphonner des fonds de la société pendant cinq ans.

Le géant du sport allemand Adidas, maison mère de Reebok, s'est dit prêt à une coopération entière avec les autorités indiennes.

Lors de l'annonce de ses résultats le mois dernier, Adidas avait estimé que ces malversations pourraient amputer "jusqu'à 125 millions d'euros" son bénéfice annuel avant impôts, mais de manière rétroactive puisque les faits se sont déroulés avant 2012. Et n’impacterait donc pas les objectifs de la firme pour cette année.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter