Adoption de l’amendement Coluche en projet de loi de finances pour 2022

|

Olivier Dussopt se félicite de l’adoption d’un amendement prolongeant l’avantage fiscal pour les dons aux organismes d’aide gratuite aux personnes en difficulté.

Man holding a coin jar in his hands
Man holding a coin jar in his hands© Copyright: George Dolgikh

Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics, salue, dans un communiqué, "l’adoption, avec avis favorable du Gouvernement, de l’amendement de la commission des finances adopté à l’initiative du MoDem. Cet amendement prolonge pour deux ans, jusqu’au 31 décembre 2023, le plafond majoré de réduction d’impôt sur le revenu au titre des dons aux organismes d’aide aux plus démunis (fourniture gratuite de repas, logements et soins médicaux)". A titre exceptionnel pour 2020 et 2021, jusqu’à 1 000 € de dons pouvaient être effectués et bénéficier de ce taux majoré. Cette mesure de sortie de crise s’appliquera pour deux années supplémentaires afin de maintenir la capacité de collecte de ces organismes, tels que les Restos du coeur, et la générosité des Français dans le contexte économique et social particulièrement difficile que nous connaissons. A l’issue de cette période, cette mesure temporaire fera l’objet d’une évaluation.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter