Affaire Cora : Casino mène une opération hostile, selon Philippe Bouriez

|

L'éventualité d'une mise sous séquestre des 42,39% d'actions Cora, en cours de cession par Carrefour à la Deutsche Bank, a été mise en délibéré jusqu'à jeudi 14 heures.

La guerre est ouverte entre Philippe Bouriez, président de Casino, et Jean-Charles Naouri, président de Rallye, actionnaire majoritaire de Casino. Alors que ce dernier est potentiellement acquéreur des 42,39% du capital de Cora en cours de cession par le groupe Carrefour à la Deustsche Bank, le groupe Cora a en effet demandé ce mardi en référé au tribunal de commerce de Paris la mise sous séquestre de cette participation. Objectif : riposter aux accords de rétrocession dans les cinq ans signés par la Deutsche Bank en faveur de Casino. Il s'agit, "d'une opération hostile et d'un montage qui relève de la fraude", selon les avocats de Cora. "Nous n'avons été prévenus par personne", indiquait Philippe Bouriez à LSA lors de l'audience au tribunal du commerce. "Alors que Jean-Charles Naouri était venu me dire dans mon bureau, le 4 avril dernier, qu'il ne procéderait jamais à une telle opération sans mon accord !". Les avocats de Casino ont repoussé l'accusation, indiquant qu'ils ne prendraient pas de participation sans l'accord explicite de Cora, tandis que ceux de la Deutsche Bank exposaient qu'ils sont acquéreur et exerceront leurs responsabilités d'actionnaires. Le juge du Tribunal des référés a tenté sans succès une conciliation entre les parties, avant d'indiquer qu'il prendrait sa décision jeudi à 14 heures. La bataille entre Casino et Cora rend difficile leur partenariat dans Opéra. Par ailleurs, certains avocats estimaient qu'une mise sous séquestre rendrait la cession très compliquée. Sur l'injonction de la Commission de la Concurrence, Carrefour a jusqu'au 25 octobre pour procéder à la cession des actions Cora, qui doit lui rapporter quelque 800 millions d'euros.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter