Agroalimentaire : le fond de capital-risque Capagro Innovation multiplie les investissements

|

Après une année d’existence, le fonds de capital-risque Capagro Innovation a déjà réalisé 8 investissements, dont une majorité dans l’agroalimentaire. D’ici la fin de l’année 2015, sa dotation devrait  atteindre 60 M€.

Jean-Philippe Puig est président du consei lde surveillance de CapAgro et directeur général du groupe Avril
Jean-Philippe Puig est président du consei lde surveillance de CapAgro et directeur général du groupe Avril© Bruno Clergue

"La France est un formidable vivier d’entreprises innovantes !"  A l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue ce jeudi 9 juillet 2015, Jean-Philippe Puig, directeur général du groupe Avril  et président du conseil de surveillance de Capagro n’a pas manqué de souligner la nécessité d’encourager l’innovation et la R&D afin de mieux nourrir la planète, tout en respectant l’environnement. 

Cet objectif a justement conduit à la création en avril 2014 de CapAgro Innovation, fonds de capital-risque entièrement dédié à l’innovation dans les secteurs de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de la chimie et des énergies renouvelables. Doté à sa création de 42 M€, ce fonds a pour principaux souscripteurs le groupe Avril qui opère dans les filières des huiles et des protéines, le groupe coopératif Tereos, BPIfrance, filiale de la Caisse des Dépôts et de l’Etat, la Cacif et également  les assureurs AG2R la Mondiale  et Groupama.

8 investissements en 12 mois

Au cours de ces douze derniers mois, Capagro Innovation a déjà réalisé 8 investissements dans différents secteurs dont celui d’agroalimentaire. Il a notamment investi auprès d’Olygose, société qui produit des fibres prébiotiques extraites de plantes protéagineuses, contribuant à la lutte contre le surpoids et les pathologies associées. Capagro innovation s’est également intéressé à un nouveau concept de plats cuisinés haut de gamme développé par la société Nutresia qui sera dévoilé dans le courant du mois de septembre. Le fonds de capital-risque est devenu actionnaire de Cryolog, société qui a mis au poids l’étiquette "intelligente" permettant de s’assurer de la bonne conservation d’un produit alimentaire et donc de lutter contre le gaspillage. L’entreprise epProvenance qui a mis au point un système d’authentification et de traçabilité certifiant l’origine et la qualité du transport de vin a également mobilisé les fonds de de Capagro.

"Nous nous intéressons à tout ce qui concerne de près ou de loin la chaine alimentaire, qu’il s’agisse de nouveaux modes de distribution, de produits ou de process", a insisté Jean-Baptiste Cuisinier, président de Capagro Innovation  

Un ticket d'entrée qui peut atteindre jusqu'à 2 M€

Le fonds entre au capital des entreprises sélectionnées une fois que la R&D est achevée, les brevets déposés et les phases industrielle et commerciale prêtes à être lancées. Le ticket moyen peut atteindre jusqu’à  2 M€. Capagro Innovation se garde la possibilité de réinvestir le montant du premier ticket pour accompagner le développement de l’entreprise.

En l’espace de 18 mois, Capagro a reçu 200 dossiers. La période de souscription au fonds est prolongée jusqu’à la fin de l’année avec un objectif cible d’atteindre une dotation de 60 M€.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter