Ahold Delhaize : les synergies se font attendre

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les synergies attendues du rapprochement d'Ahold et Delhaize ont été revues à la hausse, mais les coûts de leur intégration également. Le groupe fait aussi face à un paysage concurrentiel de plus en plus dur aux Etats-Unis, son premier marché.

Mi-2015, les PDG d'Ahold et Delhaize annoncent la fusion des deux groupes, qui sera concrétisée un an plus tard.
Mi-2015, les PDG d'Ahold et Delhaize annoncent la fusion des deux groupes, qui sera concrétisée un an plus tard.

Un an après la fusion du belge Delhaize et du néerlandais Ahold, le nouveau groupe, quatrième retailer d’Europe et cinquième des Etats-Unis, publie un chiffre d’affaires trimestriel en hausse de 67,3% (3,4% pro-forma) à 16,1 milliards d’euros. Son bénéfice net grimpe lui de 68,2% à 355 millions. Le groupe annonce également une amélioration de 0,3 point de sa marge opérationnelle à 3,9% mais prévient qu’elle ne progressera pas davantage cette année.

Malgré ces résultats encourageants, l’action d’Ahold Delhaize a chuté suite à leur annonce, le marché estimant que les synergies du rapprochement tardaient à porter leurs fruits. Le groupe a certes annoncé relever de 500 à 750 millions d’euros le total des économies attendues d’ici 2019, dont 220 millions dès cette année. 250 millions seront réinvestis dans les enseignes et dans les activités d’e-commerce, en particulier en accroissant ses capacités d’entreposage. Mais les coûts d’intégration des deux structures ont également été revus à la hausse, passant de 350 à 380 millions d’euros.

Inquiétudes aux Etats-Unis

Enfin, aux Etats-Unis où le groupe réalise plus de la moitié de son chiffre d’affaires, ses ventes ne progressent de 2,5% au deuxième trimestre qu’à la faveur du rapport euro/dollar. Or la concurrence s’y renforce considérablement, entre la montée en puissance des discounters allemands Aldi et Lidl qui font baisser les prix, la menace Amazon suite à son rachat de Whole Foods, et la réaction de Walmart.

Ahold Delhaize compte 21 marques, 6500 magasins, emploie 370 000 personnes et sert plus de 50 millions de clients chaque semaine dans 11 pays.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA