Ahold poursuit le développement de la vente en ligne

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’installation de points d’enlèvement en magasin va continuer, en accord avec la nouvelle stratégie e-commerce de l’enseigne.

ahold

Le géant néerlandais de la distribution Ahold, qui effectue la majeure partie de ses ventes aux Pays-Bas et aux Etats-Unis, a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires en hausse de 8,5%, à 32,8 milliards d'euros mais enregistré un bénéfice net en baisse de 18,7% (à 827 millions d’euros). Lors de la présentation de ses résultats, le distributeur a beaucoup évoqué l'ouverture en 2012 de ses premiers points d'enlèvement aux Etats-Unis et aux Pays-Bas: "Les clients apprécient l'aspect pratique des points d'enlèvement que nous avons ouverts cette année", a déclaré le directeur exécutif du groupe, Dick Boer. Ces développements sont en accord avec la stratégie du groupe telle qu'annoncée fin 2011, qui prévoit de tabler sur la vente en ligne, mais également, entre autres, une meilleur pénétration du marché américain et l'ouverture de nouveaux magasins en Europe.

Ahold prudent pour 2013

Ahold avait d'ailleurs annoncé en février 2012 le rachat de la société de vente en ligne bol.com pour 350 millions d'euros, ce qui a en outre permis de développer la vente de produits non-alimentaires aux Pays-Bas et en Belgique. M. Boer a soutenu qu'Ahold reste "prudent" pour l'année 2013, lors de laquelle une des priorités sera de réduire les coûts. Il a d'ailleurs indiqué que son groupe avait été en mesure d'augmenter de 350 à 600 millions d'euros un programme de réduction des coûts s'étalant de 2012 à 2014.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA