Akeneo lève 41 millions d'euros pour automatiser la création des fiches produits

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Akeneo, spécialiste de solutions de gestion de l'expérience produit (PXM) pour les marques et les distributeurs, réalise une nouvelle levée de fonds de 41 millions d’euros. La start-up compte ainsi accélérer son développement commercial, notamment aux Etats-Unis, et investir dans la R&D.

Akeneo compte parmi ses clients Made.com. La start-up s'occupe de gérer toute l'expérience autour du produit en l'enrichissant et aussi le rendant adapté à chaque canal.
Akeneo compte parmi ses clients Made.com. La start-up s'occupe de gérer toute l'expérience autour du produit en l'enrichissant et aussi le rendant adapté à chaque canal.

Rendre omnicanal et attractive les fiches produits. Telle est le credo d’Akeneo qui fournit aux équipes marketing une plateforme SaaS open source pour mieux gérer les informations liées aux articles. Et alors que les ventes e-commerce explosent et que le mobile devient un vrai canal de vente, les marques et enseignes sont encore très en retard dans la présentation de leurs produits avec beaucoup d'inexactitudes ou d'informations manquantes. C’est le constat que dresse Frédéric de Gombert, CEO d'Akeneo. Pour tenter de s’imposer sur le créneau de la gestion de l’expérience produit, la start-up vient de réaliser sa deuxième levée de fonds de 41 millions d’euros auprès du fonds d’investissement américain, Summit Partners. Les investisseurs existants Alven, Partech et Salesforce Ventures, ainsi que Stephan Dietrich, membre du conseil d’administration d’Akeneo, ont également participé à cette levée de fonds. 

Accélérer l'international

C’est la deuxième fois que cette start-up créée en 2013 réalise une telle opération, la première fois date de 2016 et Akeneo avait réalisé une levée de 11 millions d’euros. Avec les nouveaux fonds récupérés, la jeune pousse compte d'une part se développer à l'international, notamment aux Etats-Unis. La start-up réalise déjà 20% de son chiffre sur le continent américain et dispose d’un bureau à Boston. Elle ambitionne de monter à 50% la part de ses revenues en provenance des États-Unis. En Europe, la croissance passera par les pays du Nord et de l’est. Sur le vieux continent, la demande est forte car les marchands veulent développer leur vente cross-border.

investir dans la R&D pour plus d'automatiser les tâches

Les fonds serviront également à accélérer sur la R&D. « La notion d’expérience produit est encore nouvelle et le marché est en construction sans leader affiché, juge Frédéric de Gombert. Encore 94% des sociétés dans le monde utilise Excel pour gérer ses produits. Il faut ajouter de l’automatisation pour que les équipes se concentrent sur les opérations à valeur ajoutée et non sur le remplissage de fiches. » Un sujet complexe car le référentiel entre les marques et les fournisseurs ne sont pas identiques, particulièrement dans le textile.

Or, disposer d’une fiche produit fiable est important car c’est la base de la personnalisation. « Ce n’est pas sexy mais sans une base de données produits structurée et qualifié, beaucoup de services ne seront pas optimisés » commente Frédéric de Gombert, CEO d'Akeneo. Et si un client est déçu de son produit, cela signifie un retour produit qui peut être coûteux pour l'enseigne.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA