Marchés

Alain Appriou Toshiba« L'important, ce sont les films »

|

LSA - Depuis la sortie de la PS3 équipée d'un lecteur Blu-ray, le format de Sony semble prendre le pas sur le vôtre. Avez-vous perdu la guerre ?

Alain Appriou - Loin de là ! Il faut se dégager des chiffres qui confondent consoles de jeux [200 000 PS3 vendues en France, NDLR] et lecteurs. Selon GfK, 10 000 lecteurs de DVD haute définition ont été vendus depuis leur lancement ; 70 % sont des HD DVD, 28 % des Blu-ray, 2 % des hybrides. D'ici à fin décembre, le parc sera de 40 000 lecteurs, grâce à la baisse des prix. Nous proposerons des entrées de gamme à 349 E avant Noël. À terme, le parc de lecteurs dépassera celui de la PS3.

LSA - Quid des studios américains ? 20th Century Fox, Sony Pictures et Walt Disney soutiennent le Blu-ray.

A. A. - Le plus important est d'avoir les films, et nous nous en sortons bien. Warner édite sur les deux formats, Universal n'est que sur le HD DVD, Paramount change de camp et annule ses nouveautés en Blu-ray. Mais la bataille est loin d'être finie. La différence va se faire comme pour la mayonnaise : le premier qui réussira à la faire monter gagnera.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA