Alain Bocquet demande d'annuler le plan social de Pimkie

|

Le 30 décembre 2009, le député communiste du Nord Alain Bocquet a demandé au groupe Mulliez de renoncer au plan social prévu au sein de sa filiale de prêt-à-porter féminin Pimkie. Ce plan de réorganisation concerne 190 salariés. Le député fait valoir que l'enseigne était bénéficiaire et qu'elle avait perçu des aides publiques. Par ailleurs, une centaine de salairés de la chaîne de textile bloquent depuis le 19 décembre les entrepôts Pimkie de Neuville-en-Ferrain et de Wasquehal dans le Nord, avec pour revendication l'obtention de meilleures indemnités de départ pour les 190 salariés concernés. Ce mouvement pourrait géner l'approvisionnement des magasins à quelques jours des soldes d'hiver.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter