Alain Etchegoyen :

|

Le nouveau Commissaire au plan, invité des Enseignes du commerce associé, a avoué sur un mode humoristique sa méconnaissance des coopératives de commerçants.

Le philosophe Alain Etchegoyen, nommé il y a trois semaines Commissaire au plan par Jean-Pierre Raffarin, a révélé ne pas bien connaître les coopératives de commerçants. "Je me rappelle que Jean-Jacques Goldman, à sa sortie l'Edhec, a tenu un Sport 2000 pendant huit ans. Il m'a parlé du système coopératif, mais je croyais que c'était un résidu du temps passé. J'ai demandé à mes étudiants de Hautes Etudes Commerciales, qui apprennent tout sauf le commerce dans cette école. Ils ne connaissaient pas, ont fait la moue devant le terme "commerce" - le secteur ne les attire pas- et si vous leur dites en plus qu'il s'agit d'une coopérative, ils prennent leur jambes à leur cou ! En réalité, je découvre ici un modèle économique qui sort de la pensée unique. Mais il est trop peu connu. Il me fait penser à ces coopératives agricoles, avec lesquelles j'ai beaucoup travaillé, où il ne manque que la fierté, les dirigeants restent discrets, ils ne font pas la une des journaux économiques et pourtant il s'agit de grandes puissances économiques. Ne craignez pas la perte de temps nécessaire au fonctionnement de la démocratie d'une coopérative. C'est du temps bien dépensé. Dans un groupe côté en bourse, 40 % du temps des dirigeants est consacré à convaincre les analystes financiers, vous avez la chance d'y échapper"!

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres