Albal emballe les Français depuis cinquante ans

|

En un demi-siècle, la marque Albal est devenue leader de l’emballage ménager en France, mais aussi en Espagne, et bénéficie d’une forte notoriété.

Le premier rouleau de papier d’aluminium ménager a été lancé en 1965 par le groupe Pechiney, spécialisé dans la production d’aluminium. Son nom ? Albal, de la contraction du « al » d’aluminium et du « bal » d’emballage. « Ce produit historique représente encore 30% des ventes en valeur de la marque », explique Sylvie Bergero, directrice marketing France d’Albal. Car, en cinquante ans, la société s’est diversifiée. En 1975, elle sort des films étirables en plastique. « Aujourd’hui, les films alimentaires sont la première activité et représentent 35% des ventes », précise la responsable. Quelque 25% des recettes sont réalisés par les sacs alimentaires. Le reste des ventes provient de la gamme des papiers et des récipients (barquettes et plats en aluminium).

Pendant ce demi-siècle, Albal s’est aussi internationalisée. Elle a plusieurs fois changé de propriétaire et appartient depuis 1996 à Cofresco, une co­entreprise entre l’allemand Melitta et l’américain SC Johnson, spécialiste des emballages ménagers et aussi possesseur de Handy Bag. « Cofresco distribue ses gammes d’emballages alimentaires sous marque Albal en France et en Espagne. Dans 23 autres pays européens, ces produits sont vendus sous les noms Glad, Toppits ou Primapack », détaille Sylvie Bergero. Et dans les pays où elle est présente, Albal est leader de l’emballage ménager. « En janvier, sa part de marché en valeur était de 20,3%. C’est une marque forte. Pour Cofresco, la France et l’Espagne sont respectivement les deuxième et troisième pays les plus importants, juste derrière l’Allemagne », confie Sylvie Bergero.

Sérieuse et innovante

Dans l’Hexagone, Albal bénéficie d’une image forte auprès des consommateurs. La griffe enregistre 98% de notoriété totale. « Elle est perçue comme sérieuse par 76% des consommateurs ; spécialiste de la préservation et de la fraîcheur des aliments par 74% d’entre eux ; qui inspire confiance (67% des Français); qui répond à leurs besoins et moderne pour 64% des consommateurs ; et, enfin, innovante pour 61% d’entre eux », déclare la directrice marketing.

Depuis sa création, la marque compte plusieurs nouveautés majeures. En 1986, elle a lancé Ziploc, un sac alimentaire à zip hermétique. En 2004, elle améliore son concept avec Zipper, un sac muni d’un curseur pour faciliter l’ouverture et la fermeture du zip. Côté film, Albal a travaillé sur le multi-usage. En 1995, elle commercialise le 2en1 pour préserver la fraîcheur des aliments au réfrigérateur et réchauffer au four à micro-ondes sans dessécher. Et, en 2014, sort le Sac Cuisson 2en1, pour cuire les aliments aux fours traditionnel et à micro-ondes sans ajout de matières grasses et sans salir le four. Cette année, Albal propose un sac papillote, qui permet de réaliser des paillotes individuelles pour une cuisson au four. La marque prévoit aussi des événements pour ses 50 ans. 

en dates

  • 1965 Création
  • 1975 Lancement des films étirables
  • 1985 Sortie du premier rouleaud’aluminium renforcé
  • 1996 Acquisition par Cofresco
  • 1999 Premier sac alimentaire
  • 2009 Lancement du papier traiteur
  • 2014 Sac Cuisson 2en1

En chiffres

  • 41 références commercialisées
  • 2 sites de production,en Pologneet en Allemagne
  • 20,3% de partde marché sur l’emballage alimentaireen France

Source : Albal  

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2358

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous