Marchés

Albal met le sachet dans le four à micro-ondes

|

Lancement - La Cocotte-Minute du XXIe siècle débarque dans les rayons. La marque de Cofresco, numéro un français des emballages alimentaires, lance en effet un sachet qui permet de cuire les aliments à toute vapeur dans le four à micro-ondes.

Une tranche de saumon frais, une pincée d'estragon, un poivron et hop, l'affaire est dans le sac ! Une fois lee sachet zippé, reste à placer le tout quelques instants dans le micro-ondes - deux à cinq minutes selon les ingrédients - et, surtout, à le déguster. À deux dans le cas présent, compte tenu de la taille du sachet. Rapide, éminemment diététique - puisque les aliments dégagent de la vapeur en chauffant, ce qui évite toute adjonction de gras -, le plat ainsi préparé conserve tous ses oligo-éléments, minéraux et autres vitamines bienfaisantes. Et comme la « vieille » Cocotte-minute, ce sachet, fabriqué avec un plastique en PET qui résiste à une température de plus de 260 °C, dispose d'une valve qui émet un petit sifflement quand la vapeur se libère.

« Si 81 % des foyers ont un four à micro-ondes, la plupart des utilisateurs s'en servent pour réchauffer des produits, pas pour les cuire », remarque Caroline Anthon, chef de produits Albal (Cofresco). Le sachet peut être utilisé pour décongeler un aliment, cuire un légume cru ou un plat préparé soi-même. Avec ce sac à cuisson vapeur, le numéro un français des emballages alimentaires - Albal assure un quart du chiffre d'affaires, mais les MDD raflent 53 % des ventes - se positionne clairement sur le créneau premium. À 0,39 E l'unité, la marque ne s'adresse pas aux familles modestes, mais aux femmes actives pressées. La cible est a priori plus large que celle de C'Zon, la nouvelle marque de légumes en sachets micro-ondables commercialisée par Import Direct Services (IDS, LSA n° 1989) qui vise les consommateurs urbains, célibataires ou en couple.

Un concept anglais

La différence réside surtout dans l'aspect totalement « convenience » de C'Zon, tandis que le sachet Albal induit une préparation des aliments, ne serait-ce que l'épluchage des légumes.

« Pendant longtemps, l'utilisation du four à micro-ondes s'est limitée au réchauffage du biberon, remarque Jean-Baptiste Lédé, fondateur et gérant d'IDS. Plus il y aura d'intervenants proposant des solutions pour développer la cuisson vapeur au four à micro-ondes, plus son usage se démocratisera. En Grande-Bretagne, l'offre est plus importante qu'en France. Nous ne sommes pas en concurrence avec Albal, car, au-delà du mode de cuisson, l'originalité de C'Zon vient de la qualité haut de gamme des légumes. »

C'est d'ailleurs en Grande-Bretagne qu'Albal a trouvé un partenaire - dont le nom est tenu secret - qui fabrique les sachets. D'ici à la fin de l'année, la marque espère vendre 200 000 packs. Si l'objectif est atteint, on peut parier qu'elle lancera un deuxième sachet, de plus grande taille.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter