Aldi, force 500 au Royaume-Uni

|

La Grande-Bretagne est une terre plus accueillante que la France pour le hard-discount. L'allemand Aldi vient ainsi d'enregistrer l'ouverture de son... 500e magasin outre-Manche, à Bury Saint Edmunds, dans l'Est de l'Angleterre. La conséquence d'une période faste pour l'enseigne, qui enregistrait déjà en 2012 un chiffre d'affaires de 3,9 Mrds £, et gagnait 1 million de nouveaux clients. Aldi a profité de la crise pour grignoter des parts de marché aux principaux distributeurs que sont Tesco, Asda ou Morrisons, affichant une part de 3,7%, selon les derniers relevés de Kantar. Aldi, qui va encore gonfler sa flotte de magasins, a été relativement épargné par la crise du horsegate, et a misé sur un assortiment élargi, de 800 à 1 350 références, notamment sur les fruits et légumes et la viande. Résultat, la classe moyenne britannique se laisse de plus en plus séduire par le hard-discount.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2297

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous