Marchés

Aldi séduit les Etats-Unis

DIAPORAMA Le hard discounter, qui compte déjà 1300 magasins dans 32 états au pays de l’Oncle Sam, vient de dévoiler un plan stratégique visant à augmenter ce parc de 650 unités d’ici à 5 ans. En parallèle, l’enseigne allemande propose un concept beaucoup plus attrayant, et retravaille ses gammes alimentaires en préparant l’introduction de références bio ou naturelles baptisées "Simply Nature".

Aldi se voit un bel avenir aux Etats-Unis. Le discounter allemand, qui compte déjà 1300 magasins dans 32 états, et emploie 18 000 collaborateurs, prévoit d’en ouvrir 650 de plus d’ici cinq ans, soit 130 par année, comme le révèle son plan stratégique, dévoilé en fin d’année.  Jusqu’à présent, Aldi coupait le ruban de 80 nouveaux points de vente chaque année. Un montant total de 3 Mrds $ d’investissement a été arrêté.

Le bio et le naturel comme relais de croissance

Cette accélération traduit une greffe réussie au pays de l’Oncle Sam, où 25 millions d’Américains fréquentent chaque mois les magasins Aldi. Un chiffre que l’Allemand souhaite voir monter à 45 millions. Dans cette optique, loin du hard discount pur et dur qui plombe son image en Europe Continentale, à l'exception notable de la Grande-Bretagne, Aldi propose un concept de magasin plutôt attrayant, une communication soignée, par exemple sur sa page Facebook, et, surtout, une offre alimentaire de choix dans un pays où l’obésité et la malbouffe sont contrebalancées par la recherche de produits alimentaires de meilleure qualité. C’est justement sur de nouvelles gammes alimentaires, en frais surtout, qu’Aldi parie pour gonfler ses ventes.

D’abord, des gammes existantes à la naturalité affichée, comme "Fit & Active", sobre en sodium, graisses et calories, vont s’étoffer. Ensuite, une nouvelle ligne, baptisée SimplyNature, va voir le jour. Son créneau : le bio et le "naturel" pour des produits comme les céréales, le miel, les fruits en jus ou à la coupe, quelques références de snacking… Le tout, promettent les dirigeants d’Aldi US, en conservant une perception prix positive. Peut-être le seul reliquat du concept pur et dur du hard discount.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA