Services & Livraison

Aldi US signe avec Instacart pour booster sa livraison à domicile

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Instacart assure le picking et la livraison des courses alimentaires
Instacart assure le picking et la livraison des courses alimentaires© Instacart

Afin de doper sa livraison à domicile et renforcer ses positions face à un Amazon toutes voiles dehors sur l’alimentaire, la branche américaine du hard-discounter allemand Aldi vient de signer un partenariat avec Instacart. Pour résoudre la difficile équation de la rentabilité du dernier kilomètre de la livraison de courses alimentaires, la start-up industrialise le process : ses « shoppers » assurent le picking dans les rayons, les « cashiers » encaissent les commandes et les livreurs (pour leur part des freelance) les emportent du point de vente jusqu’aux acheteurs. En échange de quoi Instacart prend une commission sur la vente et facture la livraison à l’acheteur.

Parmi les enseignes que le service a séduites figure en particulier Whole Foods, qu’Amazon a racheté en juin. Perdre l’un de ses plus gros client, passé dans le camp d’Amazon Fresh, pourrait-il mettre en danger Instacart ? Probablement pas. Whole Foods ne pèserait pas plus de 10% de son chiffre d’affaires et surtout, l’arrivée du géant de l’e-commerce sur leur pré-carré devrait plutôt pousser les distributeurs américains avides de renforcer leur offre de livraison à domicile dans les bras d’Instacart.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA