Aldi veut doubler son parc de magasins au Royaume-Uni et enfoncer ses concurrents sur les prix

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Aldi veut surfer sur son succès pour atteindre la barre psychologique des 1000 magasins au Royaume-Uni. L’enseigne de hard discount compte bien par ailleurs gagner la bataille des prix qui fait rage outre-Manche.

Aldi attire de plus en plus de consommateurs au Royaume-Uni.
Aldi attire de plus en plus de consommateurs au Royaume-Uni.© PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/ MAXPPP

Alors que Tesco peine à obtenir des résultats de sa nouvelle politique de prix bas, ouvre des rayons "discount", que Marks & Spencer voit son modèle s’effriter légèrement, le petit poucet de la distribution britannique n’en finit pas de gagner des parts de marché. Ses ventes ont augmenté de 35,9% en un an, selon Kantar Worldpanel, tandis que Morrison’s perdait 3,9% et Tesco 3,1%.

Les crocs acérés

Lors d’une conférence organisée par notre confère The Grocer, Matthew Barnes, directeur général adjoint d’Aldi, n’hésite pas à faire part de son ambition: "Dans un avenir raisonnablement proche, 65 ouvertures de magasins par an n’est pas un objectif impossible à atteindre. Nous pensons que la barre des 1.000 magasins est tout à fait franchissable."

Mais ce n’est pas tout. Roman Heini, l’autre directeur général adjoint de l’enseigne explique vouloir "un meilleur réseau". Ce qui explique la stratégie du discounter de construire des extensions de magasins existants et des parkings: "A certains endroits, nous avons été victime de notre succès et nos clients peuvent rencontrer des difficultés pour se garer, pour circuler dans les rayons… Nous essayons donc d’adresser tous ces sujets dans le même temps."

Beaucoup de sujets à traiter pour Aldi qui répond coup pour coup dans la guerre des prix engagée par Tesco et les autres distributeurs. Ce qui n’effraie pas les deux dirigeants, enclins à ne pas rendre les armes, comme l’explique Roman Heini: "Nous sommes plus qu’heureux de nous battre dans cette guerre des prix. Nous ne serons pas battus sur les prix et cela n’est pas près d’arriver. C’est aussi simple que ça !"

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA