Alerte hebdo LSA/Nielsen: L'été maussade fait des ravages dans les saisonniers

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Aux mêmes causes, les mêmes effets. Alors que la météo continue d’être exceptionnellement mauvaise, les catégories saisonnières enchaînent les contreperformances.

La météo reste très défavorables à la consommation.
La météo reste très défavorables à la consommation.

Du 11 au 17 août, les ventes de surgelés sucrés (glaces, sorbets…) se sont effondrées de 21,1 %, après un recul de 21,6 % la semaine précédente d'après les données Nielsen sur le total des réseaux hypers, supers, hard discount et drive. Les boissons sans alcools, dont les sodas, ont perdu 9,4 %, contre 8,3 % la semaine d’avant. « Malgré cela, le PGC et FLS progresse en volume avec +0.8%, mais recule légèrement en valeur», précise l’institut Nielsen.

De même, la tendance reste positive depuis le début de l’année grâce à un printemps favorable. En valeur, les plus belles progressions de la semaine du 11 au 17 août sont à mettre sur le compte du surgelé salé (+ 4,4 %) et  de l’épicerie sucré (+ 3,5 %)

Les saisonniers poursuivent leur été catastrophique : glaces, sodas et protections solaires sont en net recul.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA