Alexandre Bompard part en guerre contre Amazon

|

Alexandre Bompard, Pdg de la Fnac, se livre à une attaque en règle contre Amazon dans une interview accordée à Paris-Match.

Alexandre Bompard, Pdg de la Fnac
Alexandre Bompard, Pdg de la Fnac© DR

"S’il ne restait qu’Amazon, ce serait fatal". Dans une interview publiée cette semaine dans Paris-Match, Alexandre Bompard, Pdg de la Fnac, ne mâche pas ses mots. "Les éditeurs n’ont pas totalement pris conscience des effets néfastes qu'il y aurait à se trouver dans un face-à-face avec Amazon", explique ainsi.

"concurrence déloyale"

Evoquant encore une "concurrence déloyale", notamment sur le plan fiscal, Alexandre Bompard assure surtout qu’une éventuelle et potentielle main mise complète d’Amazon sur le livre serait "fatale". "Ce serait fatal à la fois pour les éditeurs et pour la création littéraire en France. Car si la création est d'abord le résultat de la qualité de nos auteurs et du formidable travail des éditeurs, elle ne peut vivre que portée par le conseil et la prescription des libraires qui mettent en avant un large catalogue d'ouvrages, insiste-t-il. Si les libraires disparaissaient, la production littéraire serait réduite et appauvrie."

Stratégie de résistance

Mais une fois ce constat posé, comment lutter? Le Pdg de la Fnac s’avance en rassembleur, exhortant éditeurs et libraires à s’unir afin de bâtir au plus vite une stratégie de résistance. Pour l’heure, un vœu pieu. D'autant que le succès d'Amazon, dont on peut bien sûr critiquer le modèle, peut aussi se lire en creux comme l'échec des acteurs historiques du marché... A tout le moins de leur manque de réactivité quand il s'agit de les besoins et les attentes des consommateurs. Ce qui n'empêche que le débat, ouvert par Alexandre Bompard, à la mérite d'être posé. Et qu'il en va, pour beaucoup de distributeurs de bien culturels, de leur survie même.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter