Alexandre Bompard prend la tête de Carrefour

Alexandre Bompard prend la tête de Carrefour [Dossier]

|

Dossier Alexandre Bompard a pris ses fonctions le 18 juillet en tant que nouveau PDG du groupe Carrefour. Voici notre dossier complet sur les enjeux de sa succession, les derniers articles et interviews sur Fnac/Darty et Carrefour.

A 45 ans, l'ex patron de Fnac/Darty (à droite) prend la suite de Georges Plassat et s'attaque à un très gros morceau.
A 45 ans, l'ex patron de Fnac/Darty (à droite) prend la suite de Georges Plassat et s'attaque à un très gros morceau.

Depuis le mardi 18 juillet 2017, le nouveau PDG de Carrefour est Alexandre Bompard. En guise d'entrée en matière, le dirigeant a visité le matin du 18 juillet l'hypermarché Carrefour de Montesson (Yvelines), où le groupe a notamment mis en place plusieurs innovations (consignes automatiques de retrait des courses, corner MyDesign de personnalisation de produits...). Et depuis le conseil d'administration qui débutait à 11h, il est officiellement le nouveau PDG du distributeur. Quant au groupe Fnac-Darty, qu'il quitte au bout de 6 ans, ce sont Enrique Martinez et Jacques Veyrat qui présideront désormais à ses destinées.

Après plusieurs semaines de rumeurs et de fuites dans la presse, Carrefour avait officialisé le 9 juin dernier le nom de son futur patron. Dès la fin de l’assemblée générale de Fnac-Darty, le 24 mai, Alexandre Bompard avait pu se consacrer pleinement aux rencontres avec les administrateurs de Carrefour pour plancher sur la feuille de route et la stratégie à mettre en œuvre. Car l’arrivée de ce jeune dirigeant doit -sur le papier- redonner de l’allant au numéro un français de la distribution. Pas assez en pointe sur le digital, empêtré dans les difficultés récurrentes de ses hypermarchés qui représentent la moitié de ses ventes, le groupe peut faire beaucoup mieux. C’est en tout cas ce qu’ont estimé les actionnaires influents de Carrefour dont la famille Moulin (propriétaire des Galeries Lafayette et représentée par Philippe Houzé), qui ont adoubé Alexandre Bompard. Ce 18 juillet à 14h52, un communiqué a donc entériné cette passation de pouvoir. Selon les termes du document, et sans surprise, Alexandre Bompard "a été nommé président du conseil d’administration et directeur général de Carrefour à compter de ce jour"  Le conseil d’administration en a profité pour renouveler "ses vifs remerciements à Georges Plassat pour le travail accompli durant les cinq dernières années et pour avoir conduit avec efficacité le redressement du groupe. Il forme tous ses voeux de succès et de réussite à Alexandre Bompard dans ses nouvelles fonctions ».

Le défi d'un patron venu de l'extérieur 

Souvent présenté comme une sorte de roi Midas qui transforme tout ce qu’il touche en or, l’ancien inspecteur des finances de formation a réussi à redresser la barre et à faire redécoller de belles endormies chez Europe 1 ou la Fnac. Parmi ses faits d’armes, il a triplé le cours de bourse de la Fnac, un argument qui n’est pas passé inaperçu chez Carrefour où l’action peine à retrouver de sa superbe, et où des milliards d’euros de capitalisation se sont envolés. Cette performance a sans nul doute participé à emporter l’adhésion des administrateurs et faire tomber certains blocages. Car le distributeur a toujours eu du mal à chercher ses dirigeants à l’extérieur. Et c’est peu dire que le passage de Lars Olofsson (2009-2012), dernier PDG qui n’était pas issu du sérail, n’aura pas laissé de grands souvenirs.

>> Feuilleter le numéro 2464 du magazine LSA (accès réservé aux abonnés)

Alexandre Bompard prend la tête de Carrefour
suivant
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message