Alexandre de Palmas, nouveau patron de la proximité de Carrefour

|

Agé de 44 ans, Alexandre de Palmas, le nouveau directeur exécutif proximité de Carrefour France connaît déjà la distribution pour avoir été en charge du développement de Casino. Il remplace Christophe Rabatel qui, comme LSA l’avait annoncé, dirige Carrefour Pologne depuis juillet.

Alexandre de Palmas, directeur proximité de Carrefour France
Alexandre de Palmas, directeur proximité de Carrefour France© DR

Et un énarque de plus parmi les dirigeants de Carrefour. Le groupe vient d’annoncer en effet la nomination d’Alexandre de Palmas au poste de directeur exécutif proximité de Carrefour France, à compter du 20 août 2018. Diplômé de Science Po et de l’ENA, il sera rattaché à Pascal Clouzard, directeur exécutif France et sera membre du Comité exécutif de Carrefour France.

Un ancien de Casino, Clear Chanel, Elior...

L’homme connait déjà la distribution. Il a en effet été directeur général délégué de Casino Développement en 2006, après avoir débuté sa carrière à la cour des Comptes puis au Ministère de la Jeunesse et des Sports. Après trois ans chez Casino, il est nommé directeur général de Clear Channel en 2008 puis directeur général du Groupe Gallimard-Flammarion en 2013. Depuis 2015, Alexandre de Palmas est nommé Directeur général Concession France et Europe du Nord de Elior, en charge des activités de restauration commerciale, du développement de l’activité en Europe du Nord et du pilotage opérationnel de plus de 800 points de vente.

Des ponts à développer avec la restauration

Cette dernière expérience sera sans doute précieuse alors que la proximité penche de plus en et plus vers la restauration, avec des concepts de vente à emporter mais aussi de restauration sur place. Des nouvelles approches sur lesquelles Carrefour semblait avoir un temps de retard par rapport à ses concurrents comme Franprix ou Monop. Le concept de snacking Carrefour bon’App par exemple n’a pas donné satisfaction au point même d’être tancé par le nouveau PDG du groupe Alexandre Bompard dès son arrivée. En attendant la branche proxi reste une pépite pour le groupe. En 2017, ses ventes ont progressé de 3,6% quand le groupe était en France à -0,3% en France, et les supers et des hypers tous deux à - 1%.  Surtout, la branche reste un des poids lourds du groupe aussi bien en chiffre d’affaires (environ 5,5 Mrds) qu’en rentabilité ; ni connue, ni communiquée mais toujours qualifiée de « bonne, voire très bonne » (sic.).

Alexandre de Palmas remplace Christophe Rabatel qui, comme LSA l’avait annoncé, dirige Carrefour Pologne depuis juillet.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message