Alibaba annonce un bénéfice en forte hausse

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe chinois d’e-commerce a publié ses chiffres pour le trimestre de son exercice fiscal 2017/2018 bouclé à la fin du mois de septembre. Son bénéfice a plus que doublé par rapport à l’année dernière à la même période, pour atteindre 2,6 milliards de dollars. Dans le même temps, son chiffre d’affaires a fait un bond de 61%.

Le chiffre d'affaires d'Alibaba a fait un bond de 61%
Le chiffre d'affaires d'Alibaba a fait un bond de 61%

A quelques jours de son traditionnel Global Shopping Festival qui a lieu le 11.11 prochain, le géant de l’e-commerce chinois Alibaba, a publié ses chiffres pour le trimestre de son exercice fiscal 2017-2018  bouclé à la fin du mois de septembre. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Alibaba, société cotée à la bourse de New York, se porte bien. En effet, sur la période mesurée, le groupe a enregistré une progression de 61% de son chiffre d’affaires soit 8,2 milliards de dollars, et son bénéfice a plus que doublé puisqu’il atteint désormais 2,6 milliards de dollars contre tout juste un milliard un an plus tôt à la même période. « Nous avons connu un trimestre exceptionnel, a commenté Daniel Zhang, CEO du groupe. Nous voyons les premiers résultats de nos efforts visant à faire converger le online avec le offline dans le cadre de notre stratégie ’New Retail’, et nos clients ont bénéficié d’un accès à des produits de qualité, d’une meilleure expérience clients avec la praticité de pouvoir réaliser des achats partout et à tout moment ».

L'e-commerce reste le coeur d'activité

Avec de tels résultats, Alibaba a bien l’intention d’accélérer encore davantage. La directrice financière du groupe, Maggie Wu, a ainsi déclaré que le groupe va « investir sur ses leviers de croissance, le commerce mais aussi la logistique, le cloud computing, l’entertainment mais aussi sur d’autres innovations ». pour rappel, à la fin du mois de septembre dernier, Alibaba a monté à hauteur de 51% ses parts dans le capital de Cainiao – contre 47% auparavant -, devenant l’actionnaire majoritaire du logisticien. Dans la foulée, le groupe avait annoncé son intention d’investir 15,2 milliards de dollars (100 milliards de yuans) sur 5 ans, dans l’objectif de renforcer son réseau global de logistique pour pouvoir livrer les commandes de ses clients dans un délai de 24 à 74 heures partout dans le monde.

Pour l’heure, la majorité de ses revenus provient de son activité e-commerce, dont le chiffre d’affaires a représenté 6,9 milliards de dollars au cours du trimestre terminé à fin septembre 2017. L’activité de cloud computing a généré pour sa part 447 millions de dollars, l’entertainment a permis d’engranger 721 millions de dollars, et pour le reste – ce que le groupe qualifie dans son bilan « d’innovations » -, la somme dégagée représente 134 millions de dollars. Par ailleurs, et c’est un chiffre qui pourrait faire rêver de nombreux e-marchands, Alibaba revendique pas moins de 488 millions d’utilisateurs actifs. En outre, Alibaba a annoncé qu'il comptait 549 millions d'usagers mensuels de son application dédiée à Taobao, soit une hausse de 20 millions d’utilisateurs par rapport à l’année dernière au cours de la même période.

L'e-commerce transfrontalier en hausse de 115%

Dans le même temps, l’activité d’e-commerce transfrontalier du groupe a explosé de 115% pour représenter 433 millions de dollars de chiffre d’affaires. Une progression qui selon le groupe, est tirée par sa plateforme Lazada – qui opère en Asie du Sud-Est – ainsi que par son portail AliExpress, dont les performances ne cessent d’étonner. A titre d’exemple, en France AliExpress enregistrerait plus de 200 millions d’euros de volumes d’affaires, selon nos estimations, et ferait déjà partie du top 10 des plus grosses places de marché françaises.

Enfin, le groupe ne ménage pas ses efforts pour se faire une place dans le retail physique, érigeant notamment son concept de supermarché Hema Fresh en porte étendard de sa stratégie de ‘New retail’, dont le développement devrait s’accélérer encore plus. « Au cours du trimestre nous avons ouverts de nouveaux magasins dans les principales villes chinoises pour atteindre 20 points de vente sous enseignes Hema », indique l’entreprise dans le communiqué annonçant consacré à ses chiffres trimestriels. Et preuve que la société ne compte pas en rester là, au début du mois d’octobre dernier, ele a présenté une toute nouvelle enseigne de produits d’ameublement, Home Times, sensée là encore incarner la stratégie de ‘New retail’ du groupe.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA