Alibaba choisit un ancien de Google et Amazon pour diriger son bureau français

|

Le géant chinois du e-commerce s'apprête à débarquer en France. Pour prendre la tête des activités françaises du groupe, Alibaba a opté pour un spécialiste du e-commerce, ex-employé chez Amazon et Google.

Le groupe chinois vient de dévoiler son nouveau directeur général pour la France : Sébastien Badault
Le groupe chinois vient de dévoiler son nouveau directeur général pour la France : Sébastien Badault

Alibaba place peu à peu ses pions sur le Web marchand européen. Le numéro un du e-commerce chinois vient en effet d'annoncer la nomination de Sébastien Badault (photo ci-dessous) au poste de directeur général pour le groupe en France. Il prendra ses quartiers dans des bureaux parisiens. Sébastien Badault est un habitué du web marchand, il a notamment développé la marque Amazon en France entre 2000 et 2004, puis a passé 10 années chez Google où il a pris la responsabilité du développement de la stratégie "clients" pour le groupe pour les régions Europe du Sud, Europe de l'Est et Afrique.

Il rendra compte directement auprès de Michael Evans, lui-même nommé président du groupe - ancien de la banque Goldman Sachs -, en charge du développement international de la firme depuis le mois d'août 2015. "Notre priorité en Europe est de collaborer avec des partenaires locaux existants, marques, distributeurs, petites entreprises et gouvernements pour les aider à comprendre les opportunités qu'offrent la Chine, et comment Alibaba peut les aider à accéder à ce marché", expliqué Michael Evans, président du Groupe Alibaba.

Le début de l'offensive européenne

Dans la foulée de cette nomination, Alibaba a annoncé le choix d'un autre collaborateur-clé pour son développement européen, Terry Von Bibra au poste de directeur général mais cette fois pour l'Allemagne. La nomination de ces deux hauts dirigeants d'entreprise constitue une nouvelle étape importante de l'expansion du Groupe Alibaba sur les marchés européens, démarche essentielle de la stratégie d'internationalisation de la société visant à servir de passerelle vers la Chine, pour les marques et les entreprises internationales de toutes tailles. Dans le cadre de cette expansion internationale, et afin de mieux servir les partenaires actuels et futurs en Europe, la société ouvrira des bureaux locaux à Munich en Allemagne, et à Paris en France.

"Nous avons recruté plusieurs dirigeants solides en Allemagne, en France, en Italie et au Royaume-Uni, afin de mettre en relation les besoins des marques et des commerçants locaux avec les capacités de notre écosystème", a ainsi déclaré le président du groupe, Michael Evans.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message