Alibaba dément le lancement prochain d'une nouvelle version d'Aliexpress.fr

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Contrairement à ce qu'affirme Capital, Alibaba dément préparer une nouvelle version française de sa marketplace Aliexpress. Le chinois réfute également les intentions que lui prête le magazine en matière de recrutement de salariés et de vendeurs locaux.

Aliexpress, actuellement aux couleurs du Global Shopping Festival qui interviendra le 11 novembre, existe en France depuis 2010.
Aliexpress, actuellement aux couleurs du Global Shopping Festival qui interviendra le 11 novembre, existe en France depuis 2010.© Alibaba

Le magazine Capital annonçait ce 26 octobre qu'Alibaba "s’apprête à lancer, ce 11 novembre, la version française officielle de son site marchand AliExpress", le site BtoC du géant de l'e-commerce qui permet aux vendeurs chinois de vendre à l'étranger à prix de gros. Contacté par LSA, le principal intéressé dément l'information. "Nous ne prévoyons aucun lancement officiel, indique une porte-parole. Le site existant intégrera peu à peu des fonctionnalités supplémentaires, comme la recommandation de produits, et la traduction va s'améliorer, tout ceci pour améliorer l'expérience des consommateurs locaux. Mais aucun nouveau site n'est prévu."

Citant une source interne, le magazine ajoute que "l’offre sera en partie adaptée aux goûts français.[...] Le géant chinois devrait se mettre à la recherche de partenaires commerciaux français." C'est à dire de vendeurs tiers locaux, pour compléter l'offre actuellement apportée uniquement par des vendeurs chinois. Une hypothèse effectivement plausible dans l'optique d'un renforcement d'Aliexpress en France, mais que dément la firme chinoise.

Quant aux recrutements qu'évoque Capital pour étoffer les équipes parisiennes d'Alibaba et s'occuper d'Aliexpress, Alibaba les réfute également : "Rien n'est prévu en France pour l'instant en termes de recrutements pour Aliexpress"… qui devrait donc rester géré depuis la Chine. "La principale mission d'Alibaba en France continue à être d'aider les marques et les commerçants français à vendre en Chine", conclut la porte-parole d'Alibaba.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA