Alibaba en passe de conquérir l’Amérique du e-commerce avec son site 11 Main

|

Alibaba va être présent aux Etats-Unis à travers une e-boutique. Le site 11 Main, préparé par ses filiales Vendio et Auctiva, va ouvrir très prochainement et proposera des produits dans les principales catégories phares de l’e-commerce, comme la mode et les produits high-tech. Son design serait en rupture avec les codes actuels, en se rapprochant davantage du mur d’image de Pinterest que de la page liste d’Amazon ou eBay, ses deux principaux rivaux.

La boutique 11 Main d'Alibaba appelle les marchands à s'enregistrer pour découvrir leur prochaine offre. La page d'accueil affiche un design élégant rompant avec les codes de ses principaux rivaux.
La boutique 11 Main d'Alibaba appelle les marchands à s'enregistrer pour découvrir leur prochaine offre. La page d'accueil affiche un design élégant rompant avec les codes de ses principaux rivaux.

Beaucoup plus discret, il est pourtant le seul vrai rival d’Amazon et d’eBay à l’échelle mondiale du e-commerce, et face à Wal-Mart dans une moindre mesure. Alibaba accélère son développement aux Etats-Unis en ouvrant une boutique électronique baptisée "11 Main" via ses filiales Vendio et Auctiva, rapporte l’agence Reuters. Sur ce site marchand, les clients américains pourront trouver "des produits de qualité" dans des secteurs comme la mode, les produits high-tech, les jouets, les articles de sport et les bijoux.

Les vendeurs d’eBay approchés depuis un an

Jack Ma, fondateur et dirigeant du groupe Alibaba, est parti à la conquête du monde occidental sur la pointe des pieds avec le rachat de ShopRunner pour 200 millions de dollars et la création d’un fonds d’investissement sur le sol américain l’année dernière. Il accélère tout doucement en restant en retrait puisqu’il ne fait, officiellement, que "soutenir" l’initiative de ses filiales. Dans les faits, la stratégie d’Alibaba est claire: prendre des parts de marché à ses deux principaux rivaux, Amazon et eBay, pour tester un marché gigantesque dont il ne connait pas encore bien les codes. D’ailleurs, le site ECommerceBytes rapporte que le géant chinois démarche des vendeurs présents sur la plateforme d’eBay depuis un an en leur proposant une commission de 3,5% pour les produits vendus 50 dollars et plus. Rien ne serait prélevé en revanche pour les ventes de livres imprimés et les DVD.

En préparation depuis un an, cette opération s’articule autour de Vendio et Auctiva, deux entreprises clés dans le développement des marchands tiers puisqu’elles permettent, à travers leurs 250.000 clients vendeurs déjà présents sur eBay, d’approcher directement un volume d’affaires estimé à 7 milliards de dollars et représentant 5 à 10% du C.A. d’eBay.

La partie d’échec engagée avec ses principaux rivaux, qui passe aussi par une présence remarquée au salon CES2014, devrait également permettre à Alibaba de préparer son introduction à la bourse de New York dans le courant de cette année pour une valorisation que Reuters estime à 140 milliards de dollars.

La vidéo du robot présentant les services d'Alibaba au salon CES2014:

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message