Alibaba espère lever jusqu'à 24,3 milliards de dollars à Wall Street

|
Comme il est de coutume à ce stade de la procédure, la date de l'entrée en Bourse n'est pas encore confirmée.
Comme il est de coutume à ce stade de la procédure, la date de l'entrée en Bourse n'est pas encore confirmée.

Le géant chinois de la distribution en ligne Alibaba espère lever jusqu'à 24,3 milliards de dollars lors de son entrée à la Bourse de New York, ce qui en ferait la plus grosse opération de ce genre jamais réalisée dans le monde.

Selon une mise à jour de son projet d'introduction, publiée vendredi sur le site du gendarme boursier américain (SEC), Alibaba prévoit d'introduire sur le New York Stock Exchange 320,1 millions de certificats de dépôt (ADS) au prix unitaire de 60 à 66 dollars.

En cas de forte demande, une option de surallocation permettra d'ajouter quelque 48 millions de titres supplémentaires dans les trente jours suivant les premiers pas du groupe sur le marché.

Cela devrait permettre de lever au minimum 19,2 milliards de dollars si le prix est fixé tout en bas de la fourchette prévue et si l'option de surallocation n'est pas exercée.

Au prix maximum de 66 dollars et en cas d'exercice intégral de l'option de surallocation, l'opération pourrait rapporter 24,3 milliards.

A titre de comparaison, c'est un autre groupe chinois, AGBank, qui détient jusqu'ici le record historique: son entrée en 2010 sur les Bourses de Hong-Kong et Shanghai avait permis de lever au total 22,117 milliards de dollars (19,233 milliards avant l'exercice de l'option de surallocation), selon des données du cabinet de recherche Dealogic.

Comme il est de coutume à ce stade de la procédure, la date de l'entrée en Bourse n'est pas encore confirmée.

Les derniers calendriers évoqués dans les médias évoquaient un démarrage de la tournée de présentation aux investisseurs ("roadshow") en début de semaine prochaine en Asie, en vue d'une première cotation la semaine suivante, probablement le 18 ou le 19 septembre.

Le prix retenu pour l'entrée en Bourse octroie au groupe une valorisation comprise entre 147,9 et 162,7 milliards de dollars.

Alibaba fournira lui-même environ 40% des titres placés sur le marché, le reste étant apporté par certains de ses actionnaires actuels, à commencer par le groupe internet américain Yahoo! qui se délestera de plus de 120 millions de titres. Cela ramènera sa participation de 22,4% du capital à 16,3%, d'après le document boursier.

Le premier actionnaire, le groupe japonais Softbank, n'a en revanche pas prévu de vendre de titres lors de l'entrée en Bourse, mais va voir sa part automatiquement diluée de 34,1% à 32,4%.

Un autre vendeur notable de titres lors de l'entrée en Bourse est le patron fondateur d'Alibaba, Jack Ma, dont la participation va tomber de 8,8% à 7,8%.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nos formations

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message