Services & Livraison

Alibaba va ouvrir un centre de distribution européen à Liège

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Alibaba est en train de conclure ses négociations avec le gouvernement wallon sur l'implantation d'un entrepôt de plusieurs hectares près de l'aéroport de Liège, qu'il vient par ailleurs de désigner comme son futur hub aérien pour desservir l'Europe.

Alibaba va ouvrir un centre de distribution européen à Liège
Alibaba va ouvrir un centre de distribution européen à Liège© Alibaba

Le premier e-commerçant de la planète s'apprête à renforcer d'un coup ses capacités logistiques en Europe. Le chinois Alibaba va mettre en service un "gigantesque centre de distribution et de logistique sur une zone de plusieurs hectares située au nord du site de l'aéroport de Liège", révèle en effet L'Echo. Hier 31 mai, le ministre wallon de l'Economie, Pierre-Yves Jeholet, a confirmé à la presse : "Les négociations sont en cours. […] Cela pourrait aller assez vite." Il se réjouit également que cet investissement permette de créer "plusieurs centaines d'emplois, voire plus d'un millier à terme".

En outre, hier toujours, le bras logistique d'Alibaba, Cainiao Smart Logistics Network, a indiqué avoir choisi l'aéroport de Liège comme centre européen de son réseau international. Outre Liège, Cainiao créera des hubs logistiques à Moscou, Kuala Lumpur et Dubai, de manière à pouvoir livrer n'importe où dans les 72 heures. L'aéroport de Liège, retenu pour "ses atouts de localisation optimale en Europe, son ouverture 24h/24 et 7 jours sur 7 et sa connectivité avec les autres continents" selon son patron Luc Partoune, accueille déjà les expéditions de Cainiao vers l'Europe. Mais l'établissement de ce nouveau hub va démultiplier les volumes acheminés.

Quant au centre de distribution liégeois qui devrait voir le jour à côté de l'aéroport, il a, selon nos informations, vocation à héberger aussi bien des flux de l'Europe vers la Chine - des marques européennes qui vendent sur Tmall - que des flux de la Chine vers l'Europe - des marchands chinois qui vendent sur Aliexpress.

Alimenter l'ascension d'Aliexpress

Selon nos estimations, Aliexpress dépassait déjà les 200 millions d'euros de volume d'affaires en France en 2016. Lancé en 2010 par Alibaba pour permettre aux vendeurs chinois de commercialiser à l’étranger leurs produits à prix de gros, le site fait un carton en particulier sur le high-tech, la mode et les catégories grand import. Déjà dans le top 3 de l’e-commerce espagnol, russe et brésilien mais longtemps resté sous le radar dans l’Hexagone, il est maintenant la bête noire des e-commerçants français, des petits vendeurs concurrencés par cette offre à bas prix aux plus grandes marketplaces, qui ont également entrepris de recruter par milliers des vendeurs chinois… et réfléchissent aujourd'hui à stocker leurs best-sellers en France pour raccourcir les délais de livraison.

Leur inquiétude ne peut aujourd'hui que s'accroître. Maintenant qu'Aliexpress va disposer de capacités logistiques accrues, il va aussi pouvoir commencer à actionner divers leviers marketing, ce qu'il n'avait quasiment pas fait jusqu'ici.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA