Alimentaire : un record pour les écarts de prix entre enseignes

|

En moyenne, selon les dernières données du panéliste Iri et sur l’ensemble de l’année 2020, la déflation à 1 an est de -0,14% sur un scope tous produits. Le corridor de prix atteint un niveau record de 20,5 points d’écart sur décembre.   

Un distributeur a visiblement bien augmenté ses prix...
Un distributeur a visiblement bien augmenté ses prix... © 123rf
L’inflation à 1 mois de la demande
Sur décembre, la déflation est à -0,45% en tous circuits, tirée par les concepts hyper (-0,69) et proxi (-0,81). Tous les types de marques et tous les rayons sont orientés à la baisse. Ils s'agit de données tous circuits (concept HM, concept SM, EDMP FR, Proxi, Drive GSA). 
L’inflation à 1 an de la demande
Sur décembre, on observe une déflation de -0,34% avec les MN à -0,39% et les MDD à -0,29%. Tous les rayons sont déflationnistes à l’exception des spiritueux et champagnes, et du frais non laitiers LS. Si l’on regarde l’ensemble de l’année, en moyenne sur les 12 dernières périodes, l’inflation à 1 an est de -0,1% sur un scope tous produits, dont -0,36% sur la MN et +0,24% sur la MDD.
Les catégories EGA
Les tendances sur ce scope sont similaires au total catégories.
Corridor des prix
L’écart entre les 2 enseignes les plus chères et les 2 enseignes les moins chères est à nouveau en forte augmentation vs le mois dernier (+0,9 pt) pour atteindre un niveau record de 20,5 pts d’écart, en raison d’un repositionnement à la hausse d’un des acteurs

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter