Alimentation en Allemagne : zoom sur le comportement des consommateurs

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Les Allemands aiment manger. Oui, mais pas n'importe comment ! Quelles sont les attentes des consommateurs en terme d'innovation alimentaire en Allemagne ? Quels sont les axes marketing à privilégier ? Voici les résultats de l'étude 2014 de TNS Sofres.

Allemagne drapeau

Place à l’hédonisme ! En Allemagne, manger est synonyme de variété, de plaisir et de convivialité pour plus de trois personnes sur cinq. Seuls 27% considèrent l’alimentation comme une nécessité. Le nombre de prises alimentaires, de 3,7 par jour, est l’un des plus bas, avec seulement 2,4 repas quotidiens. La raison ? Une prise irrégulière du déjeuner, voire du petit déjeuner...

Alimentation Plaisir et besoin de naturalité

Confrontés à un taux élevé d’obésité et conscients qu’ils mangent trop, les consommateurs tendent à une alimentation plus équilibrée et plus saine. Et, comme en France, le manque de confiance dans la qualité des produits alimentaires augmente. Résultat : si les Allemands vouent déjà un fort intérêt pour le bio et les produits naturels, le niveau d’attente en matière d’innovation sur ces thèmes se renforce. Mails ils n’oublient pas pour autant les «petits plaisirs» et d’  «authenticité». Deux notions également très attendues.

Alimentation en Allemagne : profil type du consommateur

Source : TNS Sofrès

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA